Les artistes reggae, dancehall à écouter cette année

Hip hop, pop, rock, reggae, Toolito vous invite à découvrir les artistes qui feront 2015, ce mois-ci focus sur ceux qui enfumeront vos soirées.

Stephen Marley


Son nouvel album est régulièrement chroniqué comme l’un des disques les plus attendus de l’année, ce depuis 2012, et bien qu’aucune information n’est filtrée à ce sujet, les fans espèrent que 2015 sera la bonne ! Son précédent opus avait reçu de nombreuses louanges, glanant même un Grammy Award pour l’occasion; le nouvel album intitulé Revelation part 2 : The Fruit of Life. Stephen Marley le décrit comme ouvert sur le monde, un album censé montrer l’influence de la musique reggae sur le monde, un album souhaité éclectique.

Katchafire


Katchafire est le symbole du renouvellement permanent et de l’innovation au sein de la scène reggae. Le groupe néo-zélandais sera l’un des acteurs majeurs de 2015, avec un nouvel album prévu pour l’été. Enregistré entre leur pays natal et le berceau originel jamaïcain, ce disque sera l’occasion pour le groupe d’étendre son influence, notamment grâce à la participation de nombreux talents venus d’Amérique du Sud, d’Angleterre et même d’Afrique. Des collaborations qui devraient permettre d’augmenter la visibilité de Katchafire, trop méconnu dans l’hexagone, une belle découverte pour les aficionados rastafari.

John Brown’s Body


En 2013 John Brown’s Body sortait un opus remarqué avec Kings And Queens, et 2015 marquera le retour du groupe américain le plus influent sur la scène reggae US. Le groupe, à l’instar des premiers grands dubmasters, revisitera les titres en version dub, un album sobrement intitulé Kings And Queens in Dub, appuyé par des monuments du genre comme Dubmatix, Ticklah ou encore Michael Goldwasser. John Brown’s Body a puisé son inspiration dans des albums légendaires tels Slum in Dub de Gregory Isaac et New Chapter of Dub de Aswad, afin de mêler authenticité et originalité.

Pepper


La fusion reggae-rock a toujours constitué un élément important de la scène reggae mondiale, une formule que le groupe Pepper tend à réactiver au fil de ses albums, dont le dernier date de 2013. Peu de détails jusqu’à présent, même s’il est certain qu’un nouvel opus verra le jour dans le courant de l’année. Par contre étant donné les chronique plutôt mitigées du dernier album il est certain que Pepper, qui fait désormais figure de vieux routard, saura surprendre à nouveau ses fans, le groupe travaillant d’arrache-pied à reconstruire une image quelque peu endommagée.

Rootz Underground


L’album est d’abord prévu pour 2014, puis Rootz Underground a entamé des démarches auprès de différents labels afin d’augmenter sa visibilité, ceci expliquant cela. Pour leur 3ème opus, Rootz a vu les choses en grand, enregistrant au célèbre Rory Stonelove studio de Kingston. Plusieurs titres ont déjà filtré, notamment le single Kingston Town en featuring avec Toots & The Maytals. Seul ombre à l’horizon, le temps passé entre l’écriture de cet album (2013) et sa sortie imminente, un laps relativement long qui risque de modifier le tracklisting prévu à l’origine.

Sublime with Rome


Beaucoup de choses ont changé depuis que Sublime a annoncé sa reformation avec Rome en 2009, changements de musiciens notamment, un manque de stabilité qui a certainement contraint le groupe à revoir ses futurs plans. Cependant 2015 sera leur année, puisqu’ils ont prévu de sortir leur second disque, mais débats internes au groupe continuent de freiner leur progression, en particulier sur le choix du producteur qui devra assister Rome Ramirez derrière la console.

The Skints


Ces dernières années, The Skints a passé sont temps à explorer et exploser les clichés inhérents au reggae, une envie de reconstruire un genre qui s’est quelque peu perdu dans ses propres travers. De cette manière le groupe est devenu l’étoile montante du reggae version britannique, le nouvel album FM devrait asseoir davantage cette légitimité grandissante : FM est un concept album narrant une journée sur la radio pirate fictive 103.Skints. Produit par Prince Fatty, FM sera aussi l’occasion de découvrir certains invités comme Horseman et Rival.

Giant Panda Guerilla Dub Squad


Le groupe new yorkais décrit son nouvel album Bright Days de cette manière : “c’est un de ces moments de lucidité qui arrive à 5 heures du matin, quand tu es resté éveillé toute la nuit, que les lumières de Noël illuminent les rues et que tu as l’impression d’avoir tout le temps pour réfléchir sur la vie et remercier la merveille qu’est l’existence”. Après une telle description, le mieux est de se taire et d’écouter.

E.N Young


Sorti le 20 janvier, le nouvel opus de E.N Young Live Love Stay Up s’est largement fait remarqué parmi les irréductibles reggaemen. L’album inclut neuf nouvelles chansons, chansons qu’E.N Young revisite en acoustique et en version dub, soit un total de 27 titres ! Une belle initiative pour E.N puisque cela nous permet d’apprécier à sa juste valeur ses compostions, et pour l’artiste une occasion de montrer au monde les différentes facettes de son travail de composition.

Inner Circle


Les Bad Boys du reggae sont de retour et ça va faire mal ! Accompagné de poids lourds du circuit comme Chronixx, Daniel Bambaata Marley, Jacob Miller ou encore Don Corleon, Inner Circles a décidé de frapper fort en proposant ni plus ni moins qu’un album trait d’union entre la musique reggae vintage et les nouvelles voies du milieu. Il est certain que des titres comme Tenement Yard (News Carrying Dread) seront sans aucun doute les nouveaux hymnes reggae du XXIème siècle.