PARTAGER

Retrouvez dans cette chronique un condensé des nouveautés et surprises qui marqueront ce mois

Avengers : L’Ère d’Ultron

(sortie le 01/05)

Voici l’un des rares films qui pourraient faire de l’ombre au nouvel épisode de la franchise Star Wars : une compétition au tout puissant box office et les millions de dollars de recette attendus, et une compétition moins financière mais tout autant importante. En effet la bataille se joue également sur les forums où les geeks se défient entre eux à coup de trollages plus ou moins réussis. Les Avengers défieront le robot super méchant Ultron, dans un épisode qui verra les héros Marvel mis à mal.

U2 : From Innocence To Experience Tour

(débute le 14/05)

Ahah ! Après le coup de pub foiré de ces derniers jours (le vinyl de Songs of Innocence avait été remplacé dans des magasins par l’excellent Opiate de Tool !) et celui réussit cette fois du lancement via Iphone, la bande à Bobo nous confirme qui lui reste plus d’un tour dans son sac. Les déclarations récentes laissent suggérer que chaque soir sera l’occasion de proposer un show différent (d’où le terme d' »Experience ») et il sera sans doute possible aux fans d’écouter des titres de l’album Songs of Experience.

Mad Max : Fury Road

(sortie le 15/05)

2015 sera l’année des préquels, sequels et autres dénominations barbares pour masquer le manque de créativité d’Hollywood. L’un des plus attendus reste ce Mad Max version 2.0, réalisé par celui qui avait donné vie au blockbuster post-apocalyptique. Enfin le film sortira le 15 mai, pas de Mel Gibson à l’affiche, mais une brute sensible répondant au nom de Tom Hardy, auquel les producteurs ont adjoint une version badass de l’exquise Charlize Theron. Les premières images dévoilent une envie de tout démolir à l’écran, la sauvagerie à l’état pur.

Pitch Perfect 2

(sortie le 15/05 aux USA, le 22/07 en France)

Le premier épisode datant de 2012 avait surpris tout le monde, un succès inattendu bien que prévisible étant donné les ingrédients mis à disposition : l’humour saupoudré fonctionnait de manière létale, le casting fabuleux. Une suite paraissait alors inévitable ! Les personnages sont cette fois envoyés dans une compétition internationale de chant. Mais que serait un film américain sans le sempiternel refrain sur le passage à l’âge adulte, les responsabilités, blablabla. J’espère juste que les producteurs n’auront pas réduit à néant le bon travail effectué sur le premier volet en proposant un navet en guise de suite.