PARTAGER

Cette machine propose des tee-shirts vraiment pas chers. Pourtant, personne ne va les acheter

Une organisation à but non lucratif nommée Fashion Revolution a mis en place une expérience sociale merveilleuse dans le but de remettre en question les gens pour reconsidérer la façon dont ils font leurs achats de vêtements. Un distributeur automatique a été installé sur une place de Berlin, offrant aux passants la possibilité d’acheter un T-shirt pour seulement 2 euros. Très tentant donc, et les intéressés ne se sont pas fait attendre. Toutefois, ils ne s’attendaient pas à ça lorsqu’ils ont inséré leur monnaie dans la machine… En effet, ils devaient d’abord regarder un film expliquant par qui et comment leur vêtement avait été produit, et pourquoi son prix était si dérisoire. A la fin de la vidéo, ils ont alors le choix de récupérer le T-shirt ou de donner leur argent pour lutter contre les conditions de travail miséreuses.

La vidéo a été diffusée le 24 Avril, soit le jour du Fashion revolution day. Cette journée commémore l’effondrement du Rana Plaza à Dacca au Bangladesh en 2013, qui avait tué plus de 1 000 ouvriers du textile travaillant dans la confection de vêtements pour des marques américaines dans des conditions dangereuses. Les travailleurs de ces usines sont souvent mineurs, et la plupart sont sous-payés et surmenés de travail également. Ce jour a pour but d’encourager les gens à se poser des questions sur l’origine de leurs vêtements, et les conditions dans lesquelles ils ont été fabriqués. Comme conclut le slogan de la vidéo, “les gens font attention quand ils savent”. D’ailleurs, beaucoup choisissent la seconde option proposée par la machine.

Depuis cette date, est organisé chaque année le Fashion revolution day, où l’on incite les consommateurs à relayer sur les réseaux sociaux, via les hashtags #FashRev et #whomademyclothes, leur refus des conditions de travail indignes de travailleurs pauvres qui produisent les vêtements vendus à travers le monde entier.