Présenté lors de l’E3 2015, Shenmue 3 a battu tous les records pour sa campagne Kickstarter

Ce fut rapide. Seulement neuf heures après avoir été annoncé à la conférence E3 de Sony, la campagne Kickstarter pour Shenmue 3 a dépassé son objectif de financement de 2 millions de dollars.

Cela signifie que si tout va bien, la suite tant attendue de Shenmue II de 2001 sera disponible sur PS4 et PC en décembre 2017. La rapidité avec laquelle les fans ont financé de leur poche le jeu Shenmue 3 signifie que l’attente est bien au rendez-vous, et même au-delà des espérances des espérances de ses créateurs.

Le projet est également susceptible d’être l’un des plus rapides à avoir atteint 1 million de dollars, alors qu’il reste encore 31 jours à écouler. La campagne Kickstarter vise maintenant des objectifs plus ambitieux, notamment dans le but d’ajouter du contenu supplémentaire au jeu vidéo.

Parallèlement à l’annonce de The Last Guardian et le remake de Final Fantasy VII, cela signifie que l’E3 de Sony a confirmé trois jeux mythiques tant attendus.

Le projet de Yu Suzuki a semble-t’il explosé de nombreux records. Lancé au cours de la nuit dernière, Shenmue 3 a recueilli les 2 millions de dollars nécessaires à la production du jeu, en moins de 24 heures. Quelques 25.000 donateurs ont financé le projet, ce qui représente une moyenne de 80$ par donateur. Trois d’entre eux ont donné 10.000 $, et pourront dîner avec Yu Suzuki, le créateur de la franchise. La plupart des donateurs recevront une copie numérique ou physique du jeu en avant-première.

Mise à jour : le financement de Shenmue 3 fait débat :

Le projet, qui a été médiatisé par Sony lors de l’E3 avait pour objectif initial de réunir les fonds en un mois. Mais certains joueurs sont mécontents de la manœuvre car Sony fait figure de mastodonte sur le marché du jeu vidéo, en particulier sur cette génération de consoles (la marque japonaise a écoulé plus de 20 millions de PlayStations 4, contre “seulement” 14 pour la Xbox One et 10 pour la Wii U). D’habitude, Sony se permet d’allouer de bien plus lourds budgets pour financer ses autres projets (à hauteur de dizaine de millions de dollars).