PARTAGER

20 représentations cinématographiques de la fin du monde

Influencé par les films noirs des années 1940, ainsi que par différents documentaires, le genre apocalyptique (et post-apocalyptique) est devenu un membre à part du cinéma, impressionnant, même pour le spectateur qui sait que cela n’est que fiction. Malgré l’avalanche d’effets spéciaux, et de scénarios pas toujours plausibles, il subsiste toujours des questions sur la possibilité que cela se passe. Tous les moyens sont bons pour arriver à détruire la Terre : bombe nucléaire, astéroïde, météo capricieuse, virus… Et si nous jetions un œil aux différents morts de la Terre ?

À lire aussi : 20 films catastrophe qui vont vous faire aimer le présent

Deep Impact, 1998

Réalisé par Mimi Leder
Avec Robert Duvall, Tea Leoni, Elijah Wood

Une comète se dirige droit sur la Terre, et c’est le drame. Avec une histoire relativement semblable à Armageddon, Deep Impact fait figure de précurseur dans la catégorie blockbuster apocalyptique.

28 Jours Plus Tard, 2002

Réalisé par Danny Boyle
Avec Cillian Murphy, Naomie Harris, Christopher Eccleston

Bienvenu dans un monde infecté par un virus, que nous qualifieront de déstabilisant. En effet, il transforme la population en zombies sous amphét’, une bande de chiens assoiffée de sang frais. Et 28 Jours Plus Tard, vous serez toujours marqué par ce film.

2012, 2009

Réalisé par Roland Emmerich
Avec John Cusack, Thandie Newton, Chiwetel Ejiofor

Le meilleur film sur la fin du monde, le plus réaliste, le plus cauchemardesque aussi ! Roland Emmerich semble avoir une philosophie bien personnelle: si tu veux détruire le monde, alors fais-le bien. Par contre, vous risquez d’avoir des réactions disproportionnées lors du prochain désastre climatique.

Les Fils de L’Homme, 2006

Réalisé par Alfonso Cuarón
Avec Julianne Moore, Clive Owen, Chiwetel Ejiofor

La race humaine est condamnée à s’éteindre, victime de l’infertilité des hommes. Le film est magnifique, magistral, il nous offre une plongée ultra-réaliste au cœur du chaos pré-apocalyptique. Une femme enceinte est trouvée, le début du salut.

Docteur Folamour, 1964

Réalisé par Stanley Kubrick
Avec Peter Sellers, George C. Scott, Sterling Hayden

J’ai choisi le chef-d’œuvre de Stanley Kubrick pour illustrer le thème dans les années 1960, mais un autre film est d’une importance équivalente, Fail-Safe. Les deux explorent la thématique de la bombe nucléaire, hilarant comme Folamour ou dramatique comme Fail-Safe.