PARTAGER

L’atmosphère de Pluton serait plus de 13 fois plus étendue que celle de la Terre.

C’est une découverte faite grâce à la récente arrivée de la sonde de la NASA New Horizons près de Pluton. D’après les données collectées, on trouverait des gaz provenant de l’atmosphère de la planète à plus de 1600km de Pluton. C’est plus de 13 fois la hauteur de celle de la planète Terre qui s’étend sur environ 100km au dessus de la surface.

Les scientifiques pensaient de leur côté que l’atmosphère de Pluton ne s’étendait pas à plus de 250km dans l’espace. C’est donc une découverte majeure pour la compréhension de cette planète naine.

Après 1h de passage près de Pluton, la sonde et son spectrographe ont sondé la planète pour recueillir encore plus d’informations. Les données ont pu être rapidement récupérées et étudiées. A haute atmosphère, on retrouve de l’azote gazeux tandis ce que la basse atmosphère serait plutôt composée d’un mix de méthane et d’hydrocarbures.

À noter qu’une importante quantité de gaz s’échappe continuellement dans l’espace ce qui empêche aussi la création d’un véritable atmosphère. Environ 500 tonnes de gaz s’échapperaient donc de la planète naine toutes les heures. Ce phénomène est dû à la très faible gravité que l’on retrouve sur Pluton et aux forts vents solaires qui favorisent la fuite de ces gaz dans l’espace.

atmosphere-pluton-2

Comme le montre le schéma ci-dessus, les vents solaires produisent une queue de particules ionisées qui s’échappent en fait au-delà des limites du système solaire.

New Horizons est maintenant à environ 3 millions de kilomètres de Pluton et n’a envoyé pour l’instant que 1 à 2% des données qu’elle a collecté. Il est fort à parier qu’avec le reste des données, de nouvelles avancées scientifiques sont à prévoir. Cependant, il faudra s’armer de patience car pour télécharger 100% des données collectées il faudra environ 16 mois.