Xena, la guerrière sera de retour en 2016, avec ou sans Lucy Lawless ?

Xena pourrait bientôt revenir des Enfers. Selon The Hollywood Reporter, NBC se prépare à redémarrer l’un des classiques des séries fantastiques Xena, la guerrière, 15 ans après son épisode final. Les producteurs exécutifs d’origine Sam Raimi et Rob Tapert se sont déjà joints au projet qui sera un “reboot moderne”, et la recherche d’un scénariste est déjà en cours. NBC espère que la nouvelle série sortira sur les écrans en 2016.

Selon The Hollywood Reporter, la nouvelle série Xena prendra un nouvel angle, et l’héroïne culte sera un mélange de Lucy Lawless et Katniss de The Hunger Games. On ne sait pas quel rôle Lucy Lawless jouera, mais les sources indiquent que l’équipe de la série la veut à la fois sur le plateau de tournage et dans les coulisses.

À ce propos, le timing ne pouvait pas être plus parfait : Lawless, qui travaille actuellement Bruce Campbell (et avec qui elle avait tourné sur Xena) sur Ash vs. Evil Dead, a tout récemment fait des commentaires au Comic-Con de San Diego à propos de la nécessité de ramener le personnage sur l’écran. “Je ne sais pas ce que le futur réserve” Avant de continuer : “On me demande souvent s’il va y avoir un film sur Xena. Je serais ravie que ça arrive, avec ou sans moi. Ce serait drôle de faire, un “reboot” avec une Xena plus âgée, avec un sale caractère et qui s’est mise à fumer.”

Xena, la guerrière a fait ses débuts en 1995 comme un spin-off de la série à épées et sandales Hercules. Au cours de ses six saisons, cependant, sa popularité a dépassé celle de son prédécesseur, et scellé son personnage dans la culture populaire. Xena, avec son âme sœur Gabrielle, étaient considérées comme des icônes féministes et LGBT, jetant les bases des séries d’action dirigées par des femmes comme Buffy contre les vampires et Dark Angel.

En tant que tel, cela ne suffit pas pour faire décoller le reboot. NBC devra faire les choses bien. Souhaitez-vous assister à un redémarrage Xena ? Donnez votre avis dans la section des commentaires ci-dessous.