Grâce à des lunettes spéciales, un daltonien peut voir comme tout le monde

Pour ceux d’entre nous qui ont une vision parfaite des couleurs, il peut être assez difficile d’imaginer ce que ce doit être lorsqu’on est daltonien. Mais cette vidéo donne un meilleur aperçu de la façon dont le monde apparaît différemment quand votre perception de la couleur est quasi nulle. On remarque aussi l’émotion envahir le jeune homme lorsqu’il comprend que grâce aux lunettes que l’on vient de lui offrir, il peut voir la couleur.

Dans les images ci-dessus, un homme daltonien nommé Ethan reçoit ce qui ressemble à une paire de lunettes de soleil de la part de son ami. Après avoir essayé de comprendre ce qu’elles ont de si spécial, il regarde autour de lui et se rend compte qu’il peut voir le monde en couleurs pour la première fois, ce qui le plonge dans l’émotion. “Est-ce violet ? C’est si beau.”

Les lunettes s’appellent EnChroma et ont été élaborées pour aider les personnes atteintes de daltonisme à voir le monde de façon plus vivante. Pour comprendre leur fonctionnement, vous devez d’abord comprendre que le daltonisme n’est pas du tout un type de cécité. En fait, la couleur n’existe pas réellement en dehors de nos cerveaux.

“Cela ne signifie pas que je vois le monde en noir et blanc,” explique Ethan dans la vidéo. “Cela signifie simplement que je vois les choses d’une manière qui sont un peu plus ternes que d’habitude. Je peux voir du rose et du vert, c’est juste que parfois le vert a l’air brun ou jaune et le rose a l’air gris ou bleu.”

La vision humaine se base sur la présence de récepteurs dans la rétine qui servent à la formation et la différenciation des couleurs. Ces récepteurs se divisent en trois types (L, M et S), correspondants aux trois couleurs rouge, vert et bleu. Un daltonien a une insuffisance à ce niveau car il ne dispose pas des trois et sera contraint de former les couleurs avec les deux seuls restants.

Une invention due au hasard

Les lunettes EnChroma filtrent les longueurs d’ondes que l’œil perçoit de façon à ce que le signal de couleur envoyé au cerveau soit amplifié. Le filtre doit faire des coupes très précises dans le spectre de lumière afin de “bloquer” les couleurs qui ne sont pas primaires.

EnChroma indique ainsi que “les lentilles font apparaître des couleurs bien plus vives et plus lumineuses tout en étant plus saturées. Les utilisateurs les perçoivent plus rapidement et avec plus de précision.”

Comme pour beaucoup d’autres inventions, cette découverte a été le fruit du hasard. Initialement, les lunettes étaient destinées à protéger les yeux des chirurgiens des lasers utilisés dans certaines interventions. Un ami du cofondateur d’EnChroma, Donald McPherson, a voulu essayer les lunettes et a immédiatement perçu de nouvelles couleurs.

Près de 300 millions de personnes dans le monde souffrent de daltonisme et pourraient profiter de cette invention.