Incivilité: comme à Hambourg, l’arroseur sera arrosé à San Francisco

Plus tôt cette année, nous avons écrit sur le quartier animé de la ville allemande de Hambourg qui avait peint les murs de ses ruelles avec une substance hydrophobe pour éclabousser en retour l’urine de fêtards peu respectueux. À présent la ville de San Francisco aux États-Unis suit le même chemin, en utilisant ce revêtement pour décourager les gens d’utiliser la rue comme toilettes.

San Francisco se sert d’une peinture spéciale hydrophobe sur les surfaces extérieures qui est conçue pour éclabousser l’urine directement sur les personnes qui souhaitent se servir des murs à proximité des bars de la ville comme des toilettes en plein air. La peinture est vendue par la société américaine Ultratech International, qui a posté une série de publireportages vidéos au sujet de ses étonnantes qualités hydrophobes:


La peinture procure aux murs des rues de Hambourg une protection permettant de décourager et punir ceux qui urinent en public, provoquant des odeurs pestilentielles dans la ville. La peinture va être appliquée à quelques murs de San Francisco.

Les efforts déployés par Hambourg ont à leur tour inspiré le directeur des travaux publics de San Francisco, Mohammed Nuru, de tester la peinture à San Francisco, en se concentrant sur neuf murs qui se trouvent dans des zones à forte concentration de bars ou d’une grande population de sans-abri.

“Faites un arrêt au stand plutôt que sur les murs, les arrêts de bus et les trottoirs ou vous pourriez être surpris par la peinture anti-pipi”

Un porte-parole des travaux publics de San Francisco a déclaré que l’effet d’éclaboussement de la peinture va tremper les pantalons et les chaussures du malpoli avec sa propre urine. L’idée est qu’ils vont y réfléchir à deux fois la prochaine fois qu’ils voudront uriner en public.