Airbus prépare un successeur futuriste au Concorde, qui serait deux fois plus rapide

Un nouvel avion hypersonique breveté par Airbus pourrait réduire le temps de trajet entre Paris et New York à une heure seulement.

La demande de breveter un “véhicule ultra-rapide et le moyen de locomotion correspondant” a été approuvé par l’US Patent and Trademark Office (le Bureau américain des brevets et des marques de commerce) le mois dernier, un peu plus de quatre ans après qu’il ait été déposé.

L’invention comporte des turboréacteurs et des statoréacteurs, un type de moteur à réaction, et un moteur de fusée. L’avionneur français espère qu’il sera en mesure de se déplacer à deux fois la vitesse du Concorde, qui volait à 2145 km/h par heure (en vitesse de croisière) avant qu’il ne prenne sa retraite en 2003. À cette époque, le Concorde mettait 3h30 en moyenne pour faire Londres – New York. Aujourd’hui, il faut compter environ 7 heures pour faire le même trajet.

La conception proposée par Airbus pourrait donc enlever deux heures et demie au temps de voyage que le Concorde mettait pour voyager entre Londres (ou Paris) et New York. Le Concorde, qui a été utilisé par Air France et British Airways, a été mis hors service à la suite de la baisse du nombre de passagers après un terrible accident en 2000 et des attaques terroristes du 11 septembre 2001.

airbus, avion ultra-rapide

Le projet d’avion ultra-rapide retient l’idée de l’utilisation d’une aile delta

Une vingtaine de sièges seulement

D’autres vols long-courriers pourraient également être réduits de façon spectaculaire. Airbus a pour objectif d’effectuer le trajet entre Paris et San Francisco en trois heures avec ce jet hypersonique.

Dans sa demande, Airbus a déclaré que le marché ciblé pour ce potentiel nouvel avion est principalement celui de voyage d’affaires et des passagers VIP. Mais l’avionneur voit aussi un avenir dans les opérations militaires, par exemple, “la reconnaissance stratégique, le transport ultra-rapide des marchandises à haute valeur ajoutée, et les commandos d’élite équipés”. Cependant, cet avion qui pourrait atteindre Mach 4,5, soit 4,5 fois la vitesse du son (et plus de 5500 km/h), n’existe pour l’instant que sur le papier.

Le projet découvert par un YouTubeur fou de dépôts de licences et brevets

Ces documents ont été dénichés par Deepak Gupta, un passionné de brevets et de licences qui met en ligne des vidéos sur sa chaîne Youtube PatentYogi en expliquant le contenu de chaque projet. L’une de ses dernières vidéos est au sujet de cet avion supersonique d’Airbus :

Le Youtubeur a pris le soin de modéliser l’appareil qui serait doté d’une aile delta située au dessus de la carlingue. L’intérieur du fuselage se révèle étroit et ne comporte seulement que deux rangées de deux sièges. Cela impliquerait qu’un vingtaine de passagers seulement pourraient voyager à bord de l’engin. On remarque que des sièges munis d’un système d’oscillation permettraient d’encaisser les secousses et vibrations pour les passagers. L’avion décollerait à la verticale (grâce à deux turbojets), et ces sièges offriraient l’avantage d’être toujours dans le bon sens.

Trois types de moteurs

En vol, une fois l’altitude idéale atteinte, les turbojets s’éteindraient, se rétractant ensuite dans le fuselage. Un moteur de fusée permettrait ensuite au jet de s’élever au niveau des 30.000 mètres d’altitude. Pour terminer, le moteur de fusée laisserait place aux statoréacteurs qui propulseraient l’avion à sa vitesse maximale.

Les ingénieurs d’Airbus ont pensé à tout, puisqu’ils comptent pouvoir atténuer le passage du mur du son, qui produit un bang supersonique. Quelques modifications doivent encore être apportées pour répondre aux exigences de sécurité.

Si cette innovation voit le jour, ce serait révolutionnaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here