Trainspotting 2: Un nouvel épisode des délurés d’Édimbourg

Déjà 20 ans de passés depuis la sortie et le succès de Trainspotting, un film culte pour toute une génération, en plus d’être la passerelle vers la gloire pour son réalisateur Danny Boyle et pour Ewan McGregor, le personnage principal. La nouvelle est tombée il y a peu, le chef d’œuvre aura bien une suite, elle sera bien sûr basée sur l’œuvre littéraire d’Irvine Welsh, et devrait voir les joyeux drilles camés se réunir pour de nouvelles aventures, 20 plus tard. Facile à partir de ces éléments d’imaginer ce qu’il pourrait se passer, retrouvailles poudreuses et plan foireux en perspective.

Histoire d’un mythe

Le Trainspotting de 1996 tenait son scénario d’un livre, lui aussi à succès, un livre écrit par le sulfureux Irvine Welsh, à qui nous devons notamment Ecstasy et Une Ordure (lui aussi adapté au cinéma, voir ci-dessous).

Pourquoi ce film a-t-il connu un tel succès ? La réponse est dans le film : humour ou plutôt cynisme décapant, une bande-son qui nous rappelait que la musique n’est pas qu’un support commercial, elle peut aussi servir un film, des drogues et des expériences en pagaille, et des personnages aux comportements bad boys. En quelques minutes nous étions plongés dans l’univers glauque et intriguant des junkies d’Édimbourg, suivant de près les mésaventures de l’un d’entre eux, qui souhaitent faire table rase de ce passé délabré.

Comprenez donc la joie ressentie à l’annonce de cette suite surtout lorsque l’on sait que McGregor et Boyle ne peuvent pas se sentir. Il semblerait que les chèques des producteurs aient réussis à calmer les tensions. Et puis pour l’acteur ce serait quand même oublier qu’il doit son parcours, relativement bon, au réalisateur britannique.

Un avant-goût ? Lisez Porno

Les premières informations concernant le film semblent indiquer que les quatre acteurs emblématiques du premier volet seront de retour : Rent-boy, Spud, Sick Boy et l’inénarrable Francis Begbie seront donc bien là. Ensuite, un point crucial selon moi, le scénariste (John Hodge) de Trainspotting sera aussi de la partie, un point crucial pourquoi ? Tout simplement car le premier volet était parfaitement raccord avec le livre, les libertés prises étaient celles qui s’imposaient au réalisateur, en effet l’adaptation d’un livre, qui plus est déjanté comme l’est celui de Welsh, demande maitrise et créativité.

«Trainspotting 2», appelons-le comme cela pour le moment, devrait suivre de très près le livre Porno, suite logique de Trainspotting, écrite 16 ans après le premier livre. Dans Porno, le lecteur retrouve les quatre héros dix ans plus tard, toujours à Edimbourg, en train d’essayer de se faire la main dans l’industrie pornographique. La grande force de cette suite littéraire est que Porno fut écrit bien après la sortie dans les salles du film Trainspotting, si bien que l’auteur Irvine Welsh a pu s’inspirer du film cette fois, afin de coller au mieux à l’histoire, et de donner un sens à sa suite. De cette manière livres et films sont étroitement liés et vont certainement faciliter la compréhension et l’adaptation cinématographique de Porno.