Les cinq meilleurs films de Pedro Almodóvar

Pedro Almodóvar est un réalisateur de grand talent, un rapide coup d’œil à sa filmographie suffit pour convaincre les derniers récalcitrants. Il a tout fait ou presque, des comédies, des drames familiaux, quelques projets assimilés au film noir et toujours ces éléments du surréalisme, héritage du cinéma et de l’art espagnol passé. Aujourd’hui le réalisateur espagnol est reconnu dans le monde entier, plus de trois décennies de carrière et une vingtaine de longs métrages plus tard. Il est celui qui a réveillé un cinéma espagnol quelque peu assoupi sur ses lauriers passés, je parle là des Luis Buñuel, Florián Rey, Juan Antonio Bardem, un réalisateur qui a remis l’Espagne sur la carte du cinéma mondial, au prix d’œuvres intemporelles et parfois contestées. Voici notre sélection de ses meilleurs films.

Attache-moi ! – 1989


Une vieille histoire d’amour que la relation entre Antonio Banderas et Pedro Almodóvar, les deux ont collaboré sur de nombreux projets (Le Labyrinthe des Passions en 1982 ou Matador en 1985), une relation qui se “termine” en apothéose avec Attache-moi !. Le film est surtout resté célèbre par la présence de Victoria Abril, celle qui aura su se rendre indispensable aux yeux d’Almodóvar comme Carmen Maura, sa précédente muse.

La Piel Que Habito – 2011


Le réalisateur espagnol frappe très fort pour son retour en 2011, avec un film qui lui ressemble énormément, provocateur, sans tabou, parfois pervers. La Piel que Habito est avant une histoire de désir, un désir obscur incarné par un Antonio Banderas magnifique. Il interprète le rôle d’un chirurgien qui se perd peu à peu dans son obsession de créer une peau synthétique, un travail sous forme de rédemption pour cet homme qui a perdu sa femme, brûlée vive.

Tout Sur Ma Mère – 1999


C’est avec Tout Sur Ma Mère que Pedro Almodóvar reçoit son premier Oscar, et c’est aussi avec ce film que le réalisateur espagnol revient sur le devant de la scène après une série de projets plutôt moyens. Des thèmes chers à l’auteur jalonnent le film, comme la transsexualité, le Sida et l’existentialisme sexuel. C’est vraiment un pilier dans son œuvre cinématographique, un film majeur pour sa carrière et un hommage à tous ceux qui l’ont inspiré.

Volver – 2006


A posteriori, Volver avait toutes les clés pour être un nouveau succès signé Almodóvar : le retour de la muse de l’Espagnol, en la personne de Carmen Maura, aux côtés de Penélope Cruz, qui joue ici l’un des rôles les plus complets de sa carrière. Volver raconte l’histoire de deux sœurs qui devront faire face au retour de leur mère qu’elles croyaient morte. C’est une évocation de la famille dans ce qu’elle a de plus crue, entre mensonges et non-dits.

Femmes Au Bord de la Crise de Nerfs – 1988


C’est le film avec lequel Pedro Almodóvar a véritablement lancé sa carrière internationale, notamment en décrochant sa première nomination aux Oscars dans la catégorie Meilleur Film Etranger. Désormais la comédie Femmes Aux Bords de la Crise de Nerf est devenue culte, la référence de la comédie espagnole. Le film raconte la rencontre de femmes, différentes, mais toutes liés au même homme, une situation qu’affectionne le réalisateur.

Crédit photo principale : El Deseo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here