Des ingénieurs de Stanford ont construit une DeLorean autonome capable de drifter de façon stable et précise afin d’étudier comment les voitures sans chauffeur se comportent dans des situations extrêmes. Les protocoles de sécurité pour les voitures autonomes pourraient s’en servir

Le 21 octobre dernier était une date importante pour tous les fans de Retour vers le Futur. L’occasion pour tout le monde de comparer le futur imaginé par Robert Zemeckis et la réalité d’aujourd’hui. C’était aussi le moment pour certains de présenter leur projet, comme pour cette DeLorean capable de drifter toute seule sans conducteur.

MARTY aux commandes d’une DeLorean un peu spéciale

Non, ici Marty ne désigne pas Marty McFly, le célèbre personnage de Retour vers le Futur mais un logiciel: Multiple Actuator Research Test bed for Yaw control. Un logiciel conçu par des chercheurs de l’Université de Stanford aux Etats-Unis. Une voiture électrique, automatisée qui peut faire des dérapages en toute sécurité grâce à un programme.

Vous allez me dire que cette programmation est avant tout pour le fun ou pour célébrer la saga de Retour Vers le Futur. Pourquoi sinon vouloir transformer une DeLorean en voiture de drift comme dans Need for Speed ? La réponse est plus complexe que ça et bien plus intéressante qu’un simple défi entre potes.

Pourquoi un tel projet ?

Le logiciel MARTY a pour but de tester les limites d’un véhicule autonome face à des situations extrêmes. C’est bien beau de nous montrer des voitures intelligentes, mais comment réagiraient-elles en pleine séance de dérapages ? Les chercheurs de Stanford désirent mettre au point un véhicule qui assure une totale sécurité.

Même si pour le moment, la voiture n’est capable que de faire des ronds sur un circuit fermé, l’équipe souhaite aller de l’avant et créer un logiciel capable de rivaliser avec un pilote professionnel. Un projet illusoire ou une réalité bientôt possible ? La réponse dans quelques années.