Les comédies françaises sont les reines du box-office dans l’Hexagone. Mais pourquoi donc ?

La France et les Français aiment rire, c’est indéniable, les chiffres sont là, les plus gros succès du box-office hexagonal sont des comédies. Les meilleures comédies françaises trustent d’ailleurs outrageusement le haut de ce classement. Une surprise en demi-teinte, le pays ayant une longue tradition comique littéraire et orale, n’oublions pas ce cher Molière, et aussi une longue tradition de râleur pessimiste invétéré qui doit, d’une certaine manière, influer sur cette orientation massive vers les comédies. D’ailleurs en parlant de chiffres, les comédies explosent tout, et pas seulement au cinéma: les ventes DVD et les audiences télé confirment ce mouvement.

Le phénomène est tel que la comédie française, à quelques rares exceptions, s’est progressivement industrialisée, à l’instar d’un blockbuster estival américain: une recette qui inclut des valeurs sûres du rire (Dany Boon, Kad Merad, Omar Sy, Franck Dubosc), un scénario proche d’un thème sociétal actuel (religion, conflit riche/pauvre, origines), le tout orchestré par des réalisateurs promus chef de projets (Nakache, Toledano). Retour sur les raisons d’un tel succès.

À lire aussi : 20 films à petit budget qui ont fait un carton au cinéma

Les Grosses Têtes du cinéma français

C’est un fait, les comédies made in France marchent à merveille ces dernières années, Bienvenue chez les Ch’tis, Intouchables, Supercondriaque, Qu’est-ce qu’on a fait au Bon Dieu ? et bien d’autres cartonnent de manière presque indécente dans les salles obscures. Pourquoi un tel engouement populaire ? La réponse est composée de nombreuses ramifications qui lient la comédie au succès: le casting est un élément primordial et pour cela les comédies françaises bénéficient d’un vivier extraordinaire d’acteurs, souvent venus du théâtre, stand-up et autres lieux d’expression du rire à la française: Dany Boon, Kad Merad et Jean Dujardin ont tous fait leurs armes sur scène et rencontrés le succès avant ces films. Il est donc évident que la réussite d’une comédie passe par un nom célèbre, un “ambassadeur” de la comédie.

Un genre plus divers qu’il n’y paraît

Les comédies françaises sont souvent accusées de servir toujours des mêmes recettes, vous savez, cette bande de copains qui se retrouvent pour un périple jonché de secrets et de révélations. C’est vrai que le scénario est rongé jusqu’à la moelle, mais force est de constater que seul un film de ce genre se hisse parmi les plus grands succès, il s’agit des Bronzés 3. Pour le reste, les films se rattachent souvent à un élément social perturbateur, un petit grain de sable qui irrite la société française: les différences sociales d’Intouchables, les conflits et préjugés sur les religions avec Qu’est-ce qu’on a fait au Bon Dieu?. Et s’il n’entre pas dans cette catégorie, c’est tout simplement car le film développe son propre univers, son propre concept humoristique, que ce soit le monde d’Asterix et Obelix, ou celui de voyageurs dans le temps avec Les Visiteurs.

Enfin, la réussite sans complexe des comédies est due à son côté familial, un film sans restriction d’âge, sans armes, ni haine, ni violence. La notion d’âge est très importante car les comédies font parties de ces rares films qui peuvent s’adresser à tout le monde. Et cette notion est parfaitement assimilée par les producteurs, si bien qu’il ne sera pas surprenant de voir débarquer les hordes de YouTubers sur grand écran, la prochaine génération à faire vibrer la comédie française.

Crédit photo principale : Youtube

Ne ratez plus les news tech importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici