PARTAGER

Meizu proposerait une puce embarquant pas moins de 10 cœurs dans son prochain haut-de-gamme, le tant attendu MX6 !

Les fabricants chinois de smartphones se sentent pousser des ailes en ce moment, portés par les chiffres relatifs aux volumes d’appareils vendus durant l’année 2015. Meizu, longtemps resté cloisonné dans le giron de la copie bas-de-gamme des produits Apple, pourrait très prochainement lancer de nouveaux modèles notamment son porte-étendard, le MX6 à la pointe de la technologie et embarquant un processeur doté de 10 cœurs ARM.

Premier smartphone déca-core au monde !

Elle a l’air assez lointaine l’époque où les smartphones double-coeur étaient la norme et s’arrachaient comme des petits pains chez les revendeurs. Si le gain de puissance et les réelles applications sur des appareils si petits sont toutefois encore sujets à débats, il est à relativiser le fait que certains utilisateurs soient contents d’être équipés par le must du must en termes de puissance de calculs. C’est à cette problématique que Meizu essaie de répondre, en proposant (dans la continuité) sur son prochain MX6 un processeur Helio X20, doté de 10 cœurs autonomes, en lieu et place du Helio X10, un octo-core utilisé sur ses appareils haut-de-gamme en 2015.

Mediatek, Heliox 20, Meizu MX6

Doré de 10 cœurs ARM autonomes, le Helio X20 de Mediatek est tout simplement le premier processeur au monde à afficher une telle puissance de feu. Outre le fait que les marques chinoises soient boudées par bon nombre de consommateurs en raison des préjugés véhiculés sur les produits originaire de l’Empire du Milieu, nous souhaiterions tout de même souligner qu’à plusieurs reprises des processeurs Mediatek ont fumé leurs équivalents chez Qualcomm. En comparaison, à processeur similaire du point de vue des spécifications techniques, le Meizu Pro 5 avait infligé une sévère correction au plus puissant de tous les smartphones Samsung, le Galaxy Note 5. Est-ce à dire que les produits chinois soient mieux que ceux des autres marques ? C’est une question qui mérite énormément de temps et de données, pour trouver réponse.

De même, si Meizu prépare bien son produit et le lance à temps, il risque d’être le premier au monde à proposer autant de cœurs au sein de son CPU selon GSMArena.

Des équipements de choix pour accompagner le déca-core

Nous retiendrons que pour accompagner cette puce tout droit sortie d’une autre planète, Meizu a prévu les choses en grande dimension. En effet, on aura droit si ces rumeurs se confirment, à un écran IPS ou une technologie proche de l’AMOLED et développée en interne, offrant une dalle de taille inconnue, mais jouissant de la possibilité d’afficher des images selon une définition full-HD de 1920 x 1080 pixels. 3 Go de mémoire vive seront de la partie, ainsi que 32 Go minimum de mémoire de stockage, le tout sous Android dans sa version 6.0 Marshmallow.

Les prochaines semaines nous donneront l’occasion de confirmer ou d’infirmer toutes ces rumeurs.