PARTAGER

SpaceX: après un atterrissage pourtant réussi, la fusée Falcon 9 a explosé sur une plateforme au beau milieu de l’océan Pacifique.

Dimanche 17 janvier dans l’après-midi, un mois après avoir fait atterrir avec succès sa fusée réutilisable, SpaceX a lancé avec succès Jason 3, le satellite franco-américain de mesure de l’élévation des océans, pour le mettre en orbite grâce à sa fusée Falcon 9.

Si le lancement du satellite a été effectué avec succès, SpaceX a échoué à poser en douceur le premier étage du lanceur Falcon 9 sur une barge en mer dans le Pacifique, 10 minutes après le décollage.

Bien que SpaceX avait prévu de diffuser la tentative d’atterrissage en direct, les images avaient été coupées quelques secondes avant de toucher le sol. Mais à présent, Elon Musk, fondateur et PDG de SpaceX, a publié les premières images vidéo de la tentative d’atterrissage, ce qui montre à quel point la société a quasiment réussi un deuxième atterrissage de la fusée:

Comme vous pouvez le voir, la fusée a touché le sol comme prévu. Le seul problème a été que l’un des quatre pieds d’atterrissage, qui aident à stabiliser la fusée après qu’elle ait atterri, ne s’est pas bien déployé, et sous le poids énorme de la fusée, a cédé. Cela a fait basculer la fusée, et lors de l’impact, elle a explosée.

Ce n’est pas le premier échec pour SpaceX dans sa tentative de faire atterrir ses fusées, dans le but de les réutiliser et ainsi réduire les coûts astronomiques et bouleverser le marché de la mise sur orbite des satellites. Le 14 avril 2015, la société appartenant au milliardaire Elon Musk avait échoué dans cet exercice, tandis que son concurrent Blue Origin, appartenant à un autre milliardaire, Jeff Bezos, le patron d’Amazon, lui volait la vedette en novembre 2015, en réussissant le premier atterrissage d’un fusée “réutilisable”.

Crédit photo principale : Flickr – SpaceX Photos