PARTAGER

Xavier Niel a effectué un investissement significatif dans une mine française de bauxite située en Guinée.

Free Mobile, par le biais de son fondateur et actuel patron Xavier Niel, s’intéresserait de plus près à l’industrie des smartphones. En témoigne le récent investissement du milliardaire français, qui par le biais de l’une de ses holdings, a investi dans une mine de bauxite en Guinée.

Le marché des écrans de smartphones visé ?

Patron de l’un des opérateurs télécoms français les plus prisés du moment, Xavier Niel intrigue à chacune de ses sorties ou acquisitions médiatiques. Dernière en date, sa participation quoique minoritaire dans Alliance Minière Responsable, un conglomérat minier français exploitant un gisement de bauxite à Boké, dans le nord-ouest de la Guinée comme le souligne Le Monde.

Figurant dans la liste des matériaux utilisés dans la fabrication des écrans des smartphones, la bauxite est également utilisée dans le processus de production de l’aluminium. En effet, ce minerai de couleur rouge détient un cœur riche en alumine qui lui, entre dans la fabrication de nombreux appareils électroniques. C’est par le biais de son fonds privé NJJ Capital SAS, que l’investisseur a effectué la transaction d’un montant non officiellement annoncé, mais prédis comme “significatif” par Thibault Launay, cofondateur et Directeur Général adjoint d’AMR.

Un fournisseur courtisé

Détenant un tiers des réserves mondiales de ce minerai tant utilisé dans l’industrie technologique, la Guinée est en passe de devenir le principal fournisseur de la Chine, et attire les convoitises de grands groupes High-tech. Le gisement de Boké recèlerait entre 150 et 250 millions de tonnes de bauxite d’après les études menées par les autorités locales en 1970.

Certainement dans l’optique de créer un contre-poids face au mastodonte chinois, Xavier Niel par le biais de sa participation donne les moyens à AMR d’étendre quelques peu les 295 kilomètres carrés de terre dont il détient le permis d’exploration. Rejoignant un capital déjà co-détenu par Anne Lauvergeon, ex-PDG d’Areva, et Edouard Louis-Dreyfus, président de la société de transport maritime Louis Dreyfus Armateurs, Xavier Niel pourrait bien avoir quelques idées derrière la tête.

Crédit photo principale : Flickr – OFFICIAL LEWEB PHOTOS