Serge Aurier, ou le joueur déchu par le streaming vidéo en direct !

Au cœur d’une tempête médiatique occasionnée par une vidéo publiée par Serge Aurier, un joueur du Paris Saint-Germain, l’application Periscope est malgré elle positionnée sous le feu des projecteurs depuis quelques jours. Qu’est-ce que Periscope ? À quoi sert-il ? Quelles en sont les fonctionnalités ? Un dossier spécialement consacré à cette application iOS et Android, qui jouit désormais d’une publicité gratuite.

Le scandale Serge Aurier

Habitué aux échauffourées avec la presse dû à son incapacité à s’auto-discipliner sur les réseaux sociaux, Serge Aurier récidive cette fois au PSG. Au cours de la nuit du samedi 13 au dimanche 14 février, le défenseur du club parisien s’en est pris avec violence (verbale) à ses coéquipiers, ainsi qu’à son entraîneur et le staff de ce dernier, 45 minutes durant, au sein d’une vidéo retransmise en direct sur Periscope. Aux côtés de son ami Mamadou Doucouré filmant la scène que vous retrouverez ci-dessous, le joueur s’adonnait avec désinvolture à une séance de réponses aux questions des internautes au cours de laquelle il traitait Laurent Blanc de “fiotte”, Salvatore Sirigu de “guez” (entendez “nul”) ou comparant notamment Gregory van der Wiel à “de l’eau”.

Le buzz créé par les propos du joueur ont eu une telle ampleur que BFMTV a carrément mis en ligne un lexique complet permettant d’interpréter et comprendre les termes utilisés par Serge Aurier dans ses dégommages sur Internet. D’autres, tels que J+1, l’émission consacrée à la Ligue 1 diffusée sur Canal+ Sport ont carrément sorti une parodie de la séquence.

Périscope, le streaming en direct

Loin de vouloir marcher sur les plate-bandes de YouTube ou d’autres services de streaming en ligne, Periscope est avant tout une application développée par Kayvon Beykpour et Joe Bernstein et fonctionnant principalement (exclusivement pour l’instant) sur Mobile.

Devenu début 2015 propriété de Twitter, l’application est essentiellement tournée vers la retransmission en direct, de contenu vidéo sur les smartphones ou tablettes équipés d’iOS ou d’Android. Windows Phone ne disposant à ce jour d’aucune mouture native.

Comment fonctionne Périscope ?

Arborant fièrement pour slogan “Explorez le monde en temps réel” l’application jouit d’un fonctionnement relativement simple et est fortement lié à sa maison mère Twitter. Vous comprendrez donc que la première démarche à effectuer pour pouvoir diffuser sur l’application est de la lier à son compte Twitter. Outre le fait de se justifier par le fait que l’application appartient au réseau social à l’oiseau bleu, cette restriction si elle peut être appelée ainsi permet d’assurer l’identité des internautes qui publient du contenu.

Une fois l’association de votre compte Twitter à Periscope effective, la prochaine étape est tout simplement de diffuser votre premier stream. Cette option s’affiche une fois la précédente manœuvre effectuée. Une fois la capture de la séquence lancée, un tweet informe tous vos abonnés Twitter (Periscope) de l’ouverture de votre canal vidéo en en indiquant le titre et le lien de visionnage. Notez cependant qu’il vous est possible de rendre la vidéo publique ou privée. L’option privée la rendant visible à certains utilisateurs tels que vos amis ou les personnes qui vous suivent ou un cercle fermé que vous aurez préalablement défini.

Côté interactions, deux options sont permises par Periscope. Durant le visionnage d’une séquence, vous pourrez aimer (en guise de reconnaissance) ou commenter le contenu diffusé. Cependant (et c’est regrettable) la modération des commentaires n’est pas encore possible à ce jour.

Est-ce possible de modifier ou capturer la vidéo diffusée ?

De manière globale, la réponse à ces deux questions est non. Cependant, pas mal d’options permises par d’autres logiciels donnent par exemple la possibilité de capturer la vidéo en cours, et de la publier ultérieurement sur une plateforme de streaming permanent. Periscope ne stocke les séquences sur ses serveurs que pendant 24h, après quoi ces dernières sont supprimées. Ainsi, la séquence incriminant Serge Aurier, a été capturée par un utilisateur du forum JeuxVideo.com, qui une fois l’enregistrement terminé a posté la vidéo re-encodée sur YouTube.

De plus, la vidéo retransmise sur Periscope étant en direct, il est quasiment impossible à ce jour d’en modifier ou falsifier le contenu. Ce qui renforce encore le spectre planant sur la véracité des propos tenus par le défenseur parisien.

Serge Aurier, un excès de zèle ?

En effet, le joueur du PSG a commis quelques erreurs qui vont lui coûter assez cher. Suspendu pour quelques matchs déjà, son sort sera discuté dans les jours à venir au sein du staff du club, mais il est également sous le coup de sanctions disciplinaires de la FFF (Fédération Française de Football).

Dans un premier temps, Aurier a négligé la fonctionnalité rendant sa retransmission privée. C’est une erreur fatale, qui est sans doute justifiée par le fait que ce dernier comptait sur la mauvaise mémoire du service, qui comme mentionné plus haut ne stocke les vidéos que pendant 24h. Dans un second temps, le footballeur n’a pas pris en compte son statut à la FFF (sanctions) et se devait de faire quelques temps profil bas. Nonobstant le fait qu’il se soit plié à une séance d’excuses bien plus que formelle, il sera l’exemple type bientôt du mauvais impact de Periscope dans notre quotidien.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here