PARTAGER

Fujitsu, Toshiba et Vaio, les trois majeurs fabricants japonais d’ordinateurs, ont décidé de s’unifier pour mieux faire face aux challenges à venir !

Les temps sont décidément rudes pour les constructeurs de PC japonais. S’ils ne peuvent se targuer d’afficher les performances du MacBook d’Apple, ces derniers souffrent et sans doute en s’inspirant de l’adage rappelant que l’union fait la force, ont décidé pour trois d’entre eux en tout cas, de fusionner pour ne former qu’une seule et même entité plus puissante. L’objectif visé est de remonter la pente en local, ensuite, de reprendre une place de choix sur la scène internationale.

Loin d’être une rumeur

Ce qui, il y a encore une semaine, s’apparentait à une rumeur est désormais confirmé par Bloomberg repris par Engadget. En effet, l’agence de presse a confirmé dans un billet franc l’information en citant par exemple Hidemi Moue l’actuel CEO de Vaio, qui annonce que sa firme s’alliera à Fujitsu et Toshiba sous peu. Un accord de fusion dont le but est de regrouper sous une même entité les activités informatiques des trois ex-géants, est en cours signature, pour une signature définitive dans les jours à venir.

Plus concrètement, les machines produites par le consortium japonais porteront la marque Vaio, et seront distribuées dans le monde entier. L’objectif est à terme, de devenir dans un premier temps le numéro un des fabricants informatiques japonais, en dépassant les 30% de parts de marché. Ambition louable, mais certaines mauvaises langues prédisent déjà que ce regroupement n’aura que très peu d’effets positifs en dehors du marché japonais.

Crédit photo principale : Flickr – Intel in Deutschland