PARTAGER

Facebook Messenger emboîte le pas à Twitter et autres services en ligne, et propose la gestion multiple de comptes !

C’est décidément le mois du multi-comptes pour les services de Facebook et Mark Zuckerberg. En effet, après Instagram qui a introduit il y a un peu plus de dix jours la gestion de plus d’un compte à son application mobile, c’est au tour de Messenger de faire de même et le service de messagerie instantanée de Facebook va même plus loin et teste actuellement l’intégration des SMS. Hangouts à de quoi s’inquiéter !

Android à l’honneur

Messenger est depuis quelques semaines sous le feu des projecteurs de sa maison mère, Facebook. Après un lifting lui apportant notamment une nouvelle tenue en Material Design, l’application de messagerie instantanée de Zuckerberg teste de nouvelles fonctionnalités, notamment l’intégration des SMS. Entendez par là que vous pourrez désormais gérer vos conversations par SMS via Facebook Messenger, même dépourvus de connexion à Internet. Une poignée d’utilisateurs peuvent depuis peu retrouver les messages Facebook et les SMS dans la même application.

Dans un second temps l’application exclusivement sur Android pour l’instant, proposera bientôt la gestion multi-compte. En gros désormais, vous pourrez après avoir installé la nouvelle mise à jour de l’application sur votre appareil animé par Android, utiliser vos divers comptes sur une seule et même itération de Facebook Messenger. De plus, vous pourrez facilement passer de l’un à l’autre, sans avoir toujours besoin de vous déconnecter puis vous reconnecter à chaque fois. C’est une fonctionnalité pratique pour ceux possédant un ou plusieurs comptes personnels et professionnels.

Dans la pratique, les notifications des conversations bulles ne seront plus porteuses d’une partie ou de l’intégralité des messages reçus, mais plutôt le nom du compte ayant reçu le nouveau message. C’est pratique ! Un pas de plus vers la mort du téléphone annoncée par Facebook lui même en début d’année !

Crédit photo principale : Flickr – Kārlis Dambrāns