PARTAGER

Yahoo! est une nouvelle fois dans la tourmente et ferme une dizaine de sites et services.

Ce début d’année est particulièrement difficile pour les entreprises technologiques et ce n’est pas Yahoo! qui dira le contraire. Dans le rouge depuis de nombreuses années déjà, le moteur de recherche peine à retrouver sa santé d’antan, et songea même à une époque à fermer boutique. Si nous ne vous annonçons pas le clap de fin de l’américain aujourd’hui, nous vous rapportons tout de même la fermeture d’une dizaine de ses sites et services.

Des licenciements prévus !

Les temps sont durs chez Yahoo! depuis l’arrivée à sa tête de Marysa Meyer anciennement employée par Google. Nouvelle preuve de la volonté du moteur de recherche concurrent numéro 1 de la firme de Mountain View, Yahoo! a décidé de fermer une dizaine de ses sites et services. Au peloton d’exécution: Yahoo Food, Yahoo Health, Yahoo Parenting, Yahoo Makers, Yahoo Travel, Yahoo Autos, Yahoo Real Estate, Yahoo Tech et enfin Yahoo Beauty passeront à la prospérité sous peu.

Yahoo! ferme des services numériques

Crédit photo: Flickr – Scott Schiller

La mise hors circuit de ces entités se poursuit logiquement par un licenciement des équipes qui en étaient en charge, et on parle de la mise à la paille d’un peu plus de 300 salariés. Cependant, les salariés de Yahoo! Tech rejoindront la section News du moteur de recherche.

Comme annoncé par Les Numériques, cette décision prendra effet officiellement le 18 avril prochain, et les sections News, Sports, Finance et Lifestyle échappent de justesse à la trappe, leur sort étant discuté en interne. On évoque même une probable augmentation de leurs effectifs respectifs, afin d’améliorer leurs performances et générer ainsi quelques utilisateurs supplémentaires.

Crédit photo principale : Flickr – Yahoo!