PARTAGER

Sony lance trois nouveaux smartphones, dont les noms prêtent à confusion, comment les différencier ?

Sony a surpris tous les journalistes et partenaires venus assister à sa conférence en annonçant le lancement d’une toute nouvelle gamme de produits. Constituée de trois smartphones, le X Performance, le X et le XA, le géant japonais a frappé un grand coup, mais hélas pour le moment outre la disponibilité de sa cuvée 2016, l’épineuse question des prix officiels reste sans réponse. En attendant, nous vous proposons un récapitulatif de leurs caractéristiques, afin de vous en faciliter la différenciation.

Le design, la grosse différence

Sur ce pan, deux smartphones se démarquent majoritairement avec un design marqué par des matériaux Premium. Le X Performance et le X arborent donc une coque faite de verre à l’avant et de métal brossé à l’arrière pour le premier et lisse pour le second.

Sony Xperia X, MWC 2016

Le Sony Xperia X

Le XA, quant à lui, est le seul de la triade à jouir encore de matériaux plastiques, marquant son positionnement encore plus entrée-de-gamme. Outre ces aspects, la similitude est frappante en ce qui concerne le positionnement des boutons physiques sur les tranches des trois smartphones, ainsi que de la trappe d’accès au chariot des cartes SIM et micro-SD. Enfin, notez que les X Performance, X et XA jouissent de la même taille d’écran, 5 pouces.

Les spécifications techniques

Positionnés sur l’entrée-de-gamme pour le XA, le milieu-de-gamme pour le X, et le haut-de-gamme pour le X Performance, les trois nouveaux porte-drapeau de Sony ne sont pas pourvus des mêmes arguments du point de vue des composants. Lorsque respectivement les deux plus puissants X Performance et X abritent un processeur Snapdragon 820 et 650, le XA lui se contente d’un Mediatek Helio P10.

En effet, le Snapdragon 820 dispose de quatre cœurs Kryo gravés en 14 nm, et décuplant en syncytium une fréquence de 2,1 GHz, là où le 650 gravé en 28 nm, décuple via ses six cœurs (2 x Cortex-A72 et 2 x Cortex-A53) délivrant eux en syncytium 1,8 GHz. Le Helio P10 est quant à lui équipé de 8 cœurs Cortex-A53 gravés en 28 nm et se comporte dans l’ensemble moins bien que le Snapdragon 650. Cependant, il jouit lui aussi de quelques arguments de taille, notamment sa faible consommation énergétique, qui fera des heureux parmi les utilisateurs à la course à l’autonomie au fil des jours.

Sony Xperia XA, MWC 2016

Le Sony Xperia XA

Sur le pan de puces graphiques intégrées, le X Performance grâce à son Snapdragon 820 jouit de la toute puissance de l’Adreno 530, annoncé comme 40 à 50% plus puissant que son prédécesseur sur le Snapdragon 810 retrouvé notamment chez le Xperia Z5. Le Snapdragon 650, qui est logé dans le Xperia X, jouit d’un Adreno 510 moins véloce, mais qui fera l’affaire à coup sûr. De plus, il est à tâches confiées égales légèrement supérieur au Mali-T880 MP12 de l’Exynos 8890 de Samsung, notamment retrouvé dans son Galaxy S7. Le Xperia XA se contentera d’un GPU Mali-T860 MP2 qui saura s’accommoder de toutes les tâches que vous lui confierez, exit quelques jeux gourmands en calculs graphiques.

La comparaison continue sur la tranchée de la mémoire vive. Là où le X Performance et le X arborent fièrement 3 Go de RAM, le premier délivre de meilleures performances grâce à sa technologie LPDDR4. Le Xperia XA se contente de 2 Go de LPDDR3.

Pas de capteur biométrique pour tous

Les foules ont particulièrement salué l’effort de Sony, qui a décidé de démocratiser au sein de ses smartphones désormais, les capteurs d’empreintes digitales, mais apparemment tous ses nouveaux modèles n’y auront pas droit. En effet, si le X Performance et le X jouissent bien d’un capteur biométrique, le XA devra lui se contenter de la sécurité embarquée par Android 6.0 Marshmallow, qui les équipe tous aux côtés de la surcouche logicielle se Sony, revue en profondeur, plus fluide et stable et surtout moins énergivore.

Sony Xperia X Performance

Le Sony Xperia X Performance

En parlant cependant d’autonomie, les batteries sont également de taille différente, puisque les trois smartphones disposeront de 2700 mAh, 2620 mAh et 2300 mAh respectivement pour les X Performance, X et XA.

Capteurs photo et connectivité

Tandis que les X Performance et X devraient jouer dans la même cour en termes de capture photo, le XA devra une fois encore se contenter d’un capteur en retrait, mais non pas dépourvu d’intérêt pour autant. Ainsi les plus puissants de la gamme X seront équipés du Sony Exmor RS de 23 millions de pixels, couplés à une lentille de 24 mm avec une ouverture focale en f/2.0. Pour les selfies, 13 millions de pixels ont été choisis par Sony. En ce qui concerne le Xperia XA, il affiche tout aussi bien fièrement son capteur Exmor R, qui selon les dernières informations livrées par Sony, ne jouira pas d’autofocus hybride comme ses grands frères.

La connectivité est l’un des points cruciaux lors de la prospective d’achat d’un nouveau smartphone. À une époque où tout se doit d’aller au plus vite, Sony n’a pas lésiné sur les moyens et a notamment doté ses nouveaux smartphones du must en termes de compatibilité 4G. Le XA pourra atteindre des vitesses théoriques de 150/50 Mbps grâce au modem de son Helio P10, tandis que les X Performance et X seront équipés du modem Snapdragon X12, qui lui conféreront logiquement des vitesses théoriques de l’ordre de 450/50 Mbps.

De plus, notez que tous les trois nouveaux smartphones de Sony, disposent de la capacité de se recharger à vitesse grand V, grâce au module Quick Charge embarqué dans les Snapdragon 820 et 650 des X Performance et X et du Pump Express Plus de MediaTek.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz