PARTAGER

Clap de fin ou presque pour le site de streaming de films et séries Full-Stream.org !

À l’heure où les barons de l’industrie cinématographique raclent les fonds de tiroir pour produire des films du fait de la crise, aucun répit n’est donné aux défenseurs et acteurs du téléchargement comme du streaming illégal. Alors connu des millions de français, le site de streaming de films Full Stream vient de voir ses fondateurs écroués par la justice française, après des années de bons et loyaux services. Bien que la pratique de Full Stream soit utile pour des utilisateurs vivant dans des contrées où payer pour un film est le parcours du combattant, cette dernière n’en demeure pas moins illégale.

Trois années de streaming

Lancé en 2013 par deux amis désireux de faire profiter au maximum d’internautes (et empocher le maximum également) les productions hollywoodiennes en avant-première, Full Stream se voit donc aujourd’hui fermer boutique.

Les deux concernés, dont l’un de 22 ans et habitant à Salon-de-Provence dans les Bouches-du-Rhône, le second, un Grenoblois, également et clairement identifié comme un administrateur du site ont avoué les faits dans leur intégralité. Notamment le jeune-homme de 22 ans, qui a admis avoir créé Full Stream en 2013, ainsi qu’avoir gagné de l’argent grâce à l’affichage de publicité. Pour corser un peu plus les choses, le pirate a enregistré les comptes utilisés pour ses transactions illégales dans des paradis fiscaux, dont les noms ont été tus par les autorités.

Pour le moment, le site continue de fonctionner, mais devrait fermer sous peu. À titre de rappel, Full Stream hébergeait illégalement plus de 2400 séries (pas épisodes, mais bel et bien des séries dans leur intégralité) et 10.000 films.

D’ores et déjà, la SACEM (Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique) a déposé une plainte, et le parquet d’Aix-en-Provence a décidé de placer les jeunes hommes en prison.