PARTAGER

Selon un analyste réputé, l’iPhone SE d’Apple, qui n’a pas encore été présenté, va se vendre moins bien que prévu !

Dernièrement re-brandé iPhone SE, l’ex iPhone 5SE serait d’après des études menées par l’analyste Ming-Chi Kuo de KGI Securities, moins plébiscité par les consommateurs que prévu. En effet, ce dernier affirme que la firme à la Pomme croquée aurait ordonné à ses assembleurs de diminuer la cadence, car visant finalement une capacité totale de quelques 12 millions de terminaux produits à terme.

À lire aussi : iPhone SE: l’écran du smartphone low-cost d’Apple circule sur le Net

Rappels sur l’iPhone SE

Alors connu sous le nom d’iPhone 5SE, l’iPhone low-cost version 2016 vient pour effacer l’incursion du géant américain dans l’entrée de gamme en 2013 avec l’iPhone 5C. Pressenti pour n’être qu’une version améliorée de l’IPhone 5S, le nouveau smartphone à écran de 4 pouces d’Apple sera plus tourné vers le futur et embarquerait à cet effet des composants directement hérités de l’iPhone 6 sorti en 2014, mais également outre le 3D Touch, de quelques atouts de l’iPhone 6S lancé en 2015.

Ainsi, aux commandes l’on aurait droit à un processeur A9 épaulé par 1 Go de RAM et quelques 16 Go de mémoire interne. Reprenant la quasi totalité du design de l’iPhone 6, le smartphone serait doté du capteur photo de l’iPhone 6S à l’arrière, soit 12 millions de pixels, ce qui justifierait d’ailleurs son prix, fixé par Ming-Chi Kuo en personne entre 400 et 500 dollars US à son lancement.

D’ailleurs l’écran de 4 pouces serait fait en verre 2.5D qui lui donnera la possibilité d’avoir des bords latéraux quasi inexistants, de même qu’une légère incurvation comme sur les iPhone 6S et 6S Plus. Enfin, on parle de la présence du capteur d’empreintes digitales TouchID et de la NFC pour utiliser notamment Apple Pay.

Des prévisions revues à la baisse

En effet, selon Ming-Chi Kuo cité par Apple Insider, pour 2016 seuls 12 millions d’iPhone SE seraient écoulés alors que les prévisions initiales tablaient sur 18 ou 20 millions d’unités. Ce dernier citerait également un probable baisse de l’iPhone 5S, qui serait commercialisé moitié prix, soit aux alentours de 250 euros.

Selon l’analyste, la croissance de l’iPhone SE devrait croitre d’année en année, pour atteindre une hausse de 131% passant ainsi à 37 millions d’unités d’ici 2019. Pour confirmer toutes ces informations, nous devrons bien évidemment attendre la présentation du smartphone qui devrait suite à une rumeur de repoussement, se dérouler le 22 mars prochain.

Quel impact général

De manière très succincte, l’iPhone serait dans les années à venir très diversifié du point de vue de son catalogue. En effet, avec la politique agressive de prix que ses concurrents mènent, Apple n’a d’autres choix que de revoir à la baisse les prix moyens de ses smartphones, créant ainsi plusieurs modèles ciblant des consommateurs de niche.

On parle par exemple cette année de l’iPhone SE en entrée de gamme, et de deux iPhone 7 Plus, dont une version de base visant le milieu-de-gamme de la marque, et la version plus aboutie dotée de deux capteurs photo iSight, destinée aux plus huppés.