PARTAGER

Un léger voyage dans les entrailles du Mi5 permet de confirmer quelques détails déjà connus !

Dévoilé lors du MWC 2016 qui a fermé ses portes le 25 février dernier, le Xiaomi Mi5 intrigue pas mal de fans et de spécialistes. Comme son concurrent sud-coréen le Galaxy S7, le Mi5 vient de subir son premier démontage officiel. Si aucune surprise majeure n’est cependant à souligner sous le capot, le chinois semble avoir radicalement décidé de passer au tout Premium, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur.

Assurément une star en tous points

Véritable oeuvre d’art admirée par moult journalistes présents lors du MWC, le Mi5 de Xiaomi a été démonté dans sa version céramique, équipée d’une vitre en verre trempé en façade. Sous la jupe donc, les techniciens du chinois ont réalisé un boulot d’orfèvre pour contenir dans un smartphone de si petite taille autant de composants de qualité mais aussi très puissants. La première remarque que l’on effectue une fois la coque retirée, est bien l’absence du port micro-SD, qui justifie quelques peu la faible épaisseur du smartphone (7,5 mm). Toutefois détrompez-vous, toutes les autres normes de communication sans-fil sont embarquées ou presque, notamment la NFC, le support Dual-SIM et la 4G+.

Xiaomi Mi5, démontage

Divisé en trois compartiments: la portion sus batterie, la portion sous batterie et les entrailles, l’intérieur du Mi5 ressemble à un véritable puzzle de nanotechnologie. Logé dans le cadre supérieur et entouré d’un gaine de métal, on distingue bien le Snapdragon 820, qui livre même quelques microgrammes de pâte thermique. Juste à droite du bloc CPU, l’on découvre la mémoire interne UFS 2.0 fabriquée par Samsung, mais aussi, on note l’absence de toute technologie de refroidissement (pas de caloduc ni de watercooling). En somme la marque compte sur le CPU Snapdragon 820, que Qualcomm annonce comme peu caloriphère.

Comme nous le pensions déjà, la batterie d’une capacité de 3000 mAh est facilement remplaçable, puisque la marque a fait un effort cette fois-ci pour éviter de la souder carrément au bloc de carte mère principal.