Les nouveaux haut-de-gamme de Samsung, les Galaxy S7 et S7 Edge, seraient dotés de flash frontaux apportés par une application.

Ce n’est que quelques jours après leur dévoilement officiel que les Galaxy S7 et S7 Edge de Samsung livrent leurs secrets. Si leurs fiches techniques nous disent tout de l’échantillonnage embarqué dans leurs entrailles, il en est autrement des fonctionnalités présentes dans les terminaux les plus puissants du catalogue du sud-coréen cette année. D’après les premiers tests effectués sur les téléphones, il semblerait que Samsung ait une fois de plus copié son grand rival, Apple.

L’iPhone toujours au top

C’est avec l’iPhone 6S qu’Apple a introduit le flash frontal sur ses téléphones intelligents. En effet, déjà très bons en photographie en basse luminosité, les terminaux de Cupertino voulaient davantage contenter les fans de selfies, et a donc développé un sorte de flash utilisant l’écran comme source lumineuse et une application comme déclencheur. Samsung a comme d’accoutumée, copié sans pour autant plagier, une fonctionnalité issue des produits du géant à la Pomme.

Flash frontal logiciel sur les GS7 et GS7 Edge

Avec un capteur photo plus adapté au selfies par rapport à leurs prédécesseurs les GS6 et GS6 Edge (APN 5 millions de pixels avec ouverture à f/1.9), les GS7 et GS7 Edge (5 millions de pixels avec ouverture à f/1.7 et capte encore plus de lumière la nuit) se devaient de solutionner le problème lié à la balance des couleurs de clichés frontaux. Critiqués pour leur piqué jaunâtre ou parfois peu réalistes, Samsung a entrepris comme sur l’iPhone 6S de développer un flash se servant de l’écran du smartphone comme source lumineuse.

C’est par le biais d’une application que l’écran peut devenir l’instant d’un selfie suffisamment blanc pour éclairer tel un flash, les poseurs de la photo. Considéré par DisplayMate comme la meilleure dalle du marché, l’écran des GS7 et GS7 Edge peut produire une luminosité maximale de 822 bits, ce qui est déjà de 200 bits supérieur à ce que propose Apple sur son iPhone 6S.

Cependant, si cette grosse différence ne fera pas réellement la différence quant à la qualité finale des selfies, elle a tout de même le mérite d’exister. À ce propos, Apple surnomma cette fonctionnalité “Retina Flash”, mais Samsung n’a pour l’heure refourgué aucun nom à sa technologie.

Ne ratez plus les news tech importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici