fbpx
Accueil Actualités Geek Jeux Vidéo Retrogaming: une sélection de 5 jeux de plate-forme des années 90

Retrogaming: une sélection de 5 jeux de plate-forme des années 90

0
400
Retrogaming, Rayman

Mario, Rayman, Sonic… Ces personnages que nous aimons tant, vous pouvez les retrouver grâce au retrogaming !

Nous l’avions vu la dernière fois, les jeux de stratégie ont une place de choix pour ceux qui souhaitent devenir des adeptes du retrogaming. Mais ce n’est pas la seule catégorie qui dispose de jeux ayant marqué leur époque. Dans les nombreuses catégories existantes, l’une d’elles est certainement des plus importantes et concerne aussi bien les consoles que les ordinateurs: les jeux de plate-forme. Voici donc une sélection de 5 jeux de plate-forme.

1. Super Mario 64: les premiers pas dans la 3D pour Mario

Retrogaming, Super Mario 64
Quand on parle de jeux de plate-forme, ne pas faire référence à Mario serait un sacrilège. Et plus important, quand les années 90 furent l’époque où la 3D commença à envahir l’univers vidéo-ludique, il aurait été injuste de ne pas mentionner cet épisode de la série. Super Mario 64, sorti en 1996 au Japon et aux USA puis en 1997 en Europe sur Nintendo 64, fut un immense succès : 11 millions d’exemplaires vendus et une critique dithyrambique.

Pourquoi un tel succès ? D’une part à cause d’un passage à la 3D, donnant un souffle de vie nouveau à la série, mais aussi un gameplay très bien conçu suite à ce passage à la 3D. Si bon nombre de jeux tentèrent la transition, beaucoup furent recalés notamment à cause de mouvements de la caméra peu dynamiques ou bien empêchant simplement de s’orienter convenablement dans l’environnement. Super Mario 64 n’avait non seulement pas ce problème, mais la caméra répondait parfaitement aux besoins du joueur pour pouvoir se déplacer dans chaque niveau.

2. Sonic The Hedgehog: plus vite, plus loin !

Retrogaming, Sonic The Hedgehog

Le concurrent de Mario et presque aussi célèbre que lui, bien qu’avec les années, la série a fini par perdre de sa superbe. Qu’importe, car ce sont les vieux jeux qui nous intéressent ici, et Sony the Hedgehog, tout premier jeu de la série, mérite sa place ! Sorti en 1991 sur Mega Drive, le jeu devint un succès commercial : pas moins de 15 millions de copies vendues pour la version originale jusqu’en 2008.

En 2D, des pixels colorés et gros comme votre pouce vous feront revenir à vos premières heures sur Mega Drive. Le gameplay est cependant différent de Mario : alors que ce dernier est surtout un expert pour sauter d’une plate-forme à l’autre, notre hérisson bleu favori s’appuie sur un gameplay fondé sur la vitesse. Plus ça va vite, mieux c’est ! Dans la même lignée et d’aussi bonne qualité, je vous recommande également le deuxième opus Sonic the Hedgehog 2.

3. Rayman: un petit héros devenu indémodable

Retrogaming, Rayman

Parmi les séries toujours d’actualité, Rayman se place bien en 3ème position, car moins connu que les précédents jeux, mais pas moins méritant ! Considéré comme une référence, ce premier jeu de la série, d’abord paru sur la Jaguar de Atari puis sur PlayStation en 1995, sera celui qui initiera toute une lignée de jeux vidéo du même nom ainsi qu’un phénomène de mode, les fameux Lapins Crétins. La mission de Rayman : libérer les Electoons, récupérer le Grand Protoon et vaincre Mister Dark.

Le jeu fut à l’époque bien accueilli et sera un grand succès commercial qui participera à la renommée mondiale du développeur français Ubisoft. Vendu simultanément en Europe, au Japon et aux USA, le jeu sera dans le top 10 des ventes et poussera la firme fondée à Rennes à faire de Rayman sa mascotte officielle, à l’image de Mario pour Nintendo.

4. Crash Bandicoot: une trilogie passée à la postérité

Retrogaming, Crash Bandicoot

Notre marsupial préféré ! Enfin… À l’époque du moins. Crash Bandicoot fut certainement l’un des jeux les plus marquants du genre sur Playstation dans les années 90. Développé par Naughty Dog et sorti en 1996, ce jeu met en scène Crash, un bandicoot anthropomorphique créé par deux scientifiques fous, le Docteurs Cortex et Nitrus Brio. Sa mission : sauver le monde de ces deux génies du Mal et sauver sa moitié féminine Tawna (qui ne sera présente que dans ce premier jeu , laissant sa place à un autre personnage féminin nommée Coco, sœur de Crash).

Gros succès commercial avec près de 6,8 millions d’exemplaires écoulés, le jeu sera salué par la critique pour ses aspects humoristiques, ses graphismes et sa musique, tout en soulignant un jeu au gameplay parfois difficile et au scénario pas très évolué. Néanmoins, malgré ces quelques petits points noirs, le jeu initia une série qui passa à la postérité avec deux suites qui dépassèrent en vente le premier et un jeu vidéo de karting vendu à 2 millions d’exemplaires.

5. Spyro le Dragon : un petit cracheur de feu sympathique

Retrogaming, Spyro The Dragon

Développé par Insomniac Games et édité par Sony en 1998, ce jeu de plate-forme est jouable sur Playstation. L’histoire ? Un sorcier nommé Gnasty Gnorc veut conquérir le monde. Et pour ce faire, il emprisonne tous les dragons, sauf Spyro, un jeune dragon. Ce dernier doit donc libérer tous ses congénères  et retrouver des joyaux dérobés par le sorcier.

Développé en 3D, Spyro le Dragon exploitait avec efficacité la puissance qu’offrait la Playstation à l’époque. Aux graphismes propres et à la musique agréable composée par Stewart Copeland (ex-batteur de Police), le jeu enregistra de bonnes ventes et permit le développement d’une série qui rencontra un franc succès sur Playstation.

Ne ratez plus les news tech importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici