fbpx
Accueil Technologie Ordinateur NexDock: le dock qui transforme votre smartphone ou tablette en PC portable

NexDock: le dock qui transforme votre smartphone ou tablette en PC portable

0
861
NexDock, smartphone, tablette, ordinateur

NexDock, ou le mode Continuum grand-public révolutionnaire sous iOS ou Android !

Microsoft a littéralement bluffé toute l’industrie high-tech en annonçant en 2015 Continuum, sa fonction nouvelle implémentée au sein de la version mobile de son OS universel Windows 10, qui permettait une fois le smartphone connecté à un écran via le port HDMI, de se muer en PC plus ou moins complet. Les autres grands noms de l’industrie étant de loin en mesure d’offrir pareille prouesse (brevetée) une autre approche a été introduite par NexDock, ce dock révolutionnaire aux allures de PC portable, qui transformera tous vos terminaux en ordinateurs.

Un aspect cheap pour un prix mini

Ce nom ne vous dit sans doute rien, de plus il semble moins kitch que Continuum, mais NexDock est un dock révolutionnaire pour plusieurs raisons. Proposant des allures de MacBook Air sans pour autant en avoir la qualité de finitions, ce dock se présente sous forme d’un ordinateur portable, auquel aucun composant outre l’écran et le clavier ou la souris n’a été embarqué, les calculs et le stockage de données se faisant sur le smartphone qui y sera connecté.

Étant donné son positionnement tarifaire, ne vous attendez pas à y dénicher des finitions haut-de-gamme, encore moins un écran hautement défini. Cependant, faisant les choses dans l’ordre, la startup à l’origine du projet a équipé son NexDock dont les dimensions sont assez compactes (351 x 233 x 20 mm) pour un poids de 1490 g et d’un écran de 14,1 pouces, dont la définition est plutôt moyenne, soit 1366 x 768 en 16:9. On y retrouve également quelques ports, dont une sortie mini-HDMI, un slot micro-SD, et une prise casque. Côté connectivité, l’appareil embarque du Bluetooth 4.0 aux côtés d’une borne Wi-Fi. Grosse autonomie cependant, le dock embarque une batterie de 10.000 mAh, ce qui explique sans doute son épaisseur.

Comme sus-évoqué, le NexDock sera commercialisé à un prix raisonnablement tiré vers le bas, aux alentours de 150 dollars. Issu du financement participatif sur Indiegogo (pendant européen de KickStarter), la campagne qui visait à récolter au départ quelques 300.000 dollars a finalement rapporté 338.000 dollars, et se poursuit jusqu’au 17 avril.

NexDock, il suffit “de brancher”…

En tous points différent du mode Continuum de Microsoft, NexDock nécessite que le smartphone soit raccordé à lui, plutôt qu’à une passerelle assurant la commutation des données visuelles vers des sources externes, comme le fait l’outil de Redmond.

Tout se joue entre le NexDock et votre tablette ou votre smartphone. Une fois l’un de ces deux terminaux mobiles connectés au dock, un environnement de travail apparaîtra, se calquant sur l’interface de l’OS installé sur votre smartphone, mais surtout, les possibilités offertes par le NexDock sont assez nombreuses. Le succès de la première itération est tel que la marque songe à développer une version future embarquant des modules disposant de divers systèmes d’exploitation, que vous pourrez greffer au dos du NexDock. L’on se souvient de cette fonctionnalité sur le Padfone d’Asus il y a quelques années.

Ne ratez plus les news tech importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici