PARTAGER

Pokémon Go, nouveau phénomène mobile du moment, est décortiqué chez TechGuru pour les débutants pressés d’y jouer !

Nintendo a été à une certaine époque l’acteur majeur et quasi indétrônable du monde du jeu vidéo. Ayant au fil des années perdu de sa superbe au gré de politiques internes des plus incompréhensibles les unes plus que les autres, la firme japonaise s’est faite distancer par Sony et sa PlayStation qui dès la première version a tout pété, mais par la suite, par Microsoft et sa Xbox, qui a littéralement rayé de la carte des États-Unis l’univers Nintendo, et ses divers personnages. Le petit Mario vous dit quelque chose ? Ce plombier au polo longues manches ou casquette rouges et à la salopette bleue… si ce personnage mythique des années 80-90 voire 2000 vous rappelle quelqu’un, vous faites bien de lire le présent billet, puisqu’il introduit quelques peu la relève, venue sauver Nintendo du dépôt de bilan.

En effet, il n’est guère anodin de lire tous les jours sur la toile depuis quelques semaines des mentions ou des vidéos relatives à “Pokémon Go”. Qu’est donc Pokémon Go ? Un autre flop de Nintendo ? Un nouveau succès ? Le successeur de Mario ? Voici l’ultime guide sur ce qui pourrait bien devenir le plus gros jeu mobile jamais conçu. Si vous aviez hâte d’y jouer, mieux vaut ne pas lire ce qui suit, au risque d’amplifier positivement au maximum cette sensation.

Pokemon Go, le concept expliqué

Pokémon est à la base une série de type bande-dessinée créée par Satoshi Tajiri en 1996, qui fut adaptée à l’univers du jeu vidéo par Nintendo quelques années plus tard. Aussi bien la série que le jeu tournent autour d’un intrigue ludique mettant en scène d’une part des humains, d’autres parts des créatures animales ou mythiques incarnant des êtres (Pokémons) à dresser. Véritable carton dans les années ayant suivi son lancement, le jeu a eu tellement de succès que moult déclinaisons et adaptations lui ont été éditées. Nintendo en partenariat avec un studio de Manga Animation japonais a même en 2004 lancé le spin-off “Bayblade”, qui n’a pas franchement connu le chemin pavé d’or de Pokémon.

Avec sa descente aux enfers et la perte de plus de la moitié de ses avoirs financiers et de son chiffre d’affaires en l’espace d’une décennie, Nintendo, sans le vouloir a lancé cette année un véritable phénomène, qui soulève les foules et engrange à coups adultes la machine à billet à la bourse.

Le concept de Pokémon Go est très simple, et poursuit en fait l’histoire initiale du dessin animé de base, à savoir dresser des “Pokémons”. Seulement dans cette déclinaison résolument mobile et new-age du jeu, vous vous promenez dans la ville (la vôtre par exemple) pour attraper des Pokémon qui s’y cachent et les dresser, pour en faire les vôtres. Des duels sont même prévus, nous y reviendront en temps et en heure voulus. Simple n’est-ce-pas ?

Comme l’explique John Hanke, fondateur et PDG de Niancitc Studios, qui ont assuré le développement et la présentation officielle de Pokémon Go il y a 26 jours déjà, ce jeu est une “combinaison extraordinaire de la plateforme de jeu dans le monde réel de Niantic et de l’une des franchises les plus adulées de la culture populaire.”

Pokémon Go, capture d'écran

Les bases et le Gameplay (scénario) de Pokémon Go

Pour être très clair, Pokémon Go n’a pas de scénario précis, et c’est justement ce qui en fait très certainement l’un des jeux les plus populaires dans les pays où il est déjà disponible, puisque l’Europe (et donc la France), y aura droit plus tard. Ainsi, le jeu est en quelques sorte un éternel recommencement, pour peu que vous puissiez suivre le rythme imposé autour de vous.

Dans la pratique, Pokémon Go se présente comme un jeu vidéo mobile, comme tous ceux que vous avez l’habitude de lancer sur vos smartphones Android et iOS. La seule différence entre ces jeux “anciens” et le “nouveau” Pokémon Go, est que le jeu de Nintendo mêle à la fois et à la perfection l’univers du jeu et la réalité. Ainsi, votre but ultime est en vous déplaçant dans les villes et ce en fonction de votre position géographique, de capturer, dresser les Pokémons et affronter les adversaires, pour gagner des points et accroître votre renommée et influence dans le monde Pokémon.

Pas disponible, une affaire de serveurs…

Vous avez aimé le concept Pokémon Go ? C’est une bonne chose, car ce jeu fait un carton en ce moment, et vous pourrez vous taper quelques parties très ludiques et rigolotes avec vos amis, puisque le mode multijoueur est en cours de déploiement. Seul bémol pour le moment, seuls le Japon, la Nouvelle-Zélande, les États-Unis et l’Australie y ont droit, l’échéance européenne ayant été repoussée pour une affaire de serveurs bondés.

Cette déconvenue a contraint les Studios Niantic à faire un break quant à la distribution de Pokémon Go, qui devrait arriver prochainement dans nos contrées. Le succès de Pokémon Go a surpassé les attentes de Nintendo, et même celles de son studio de développement, au point qu’une première mise à jour a d’ores et déjà été apportée. Vous n’aurez plus que quelques jours à patienter pour pouvoir jouer à Pokémon Go.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz