Premiers pas avec l’univers Pokémon Go, l’ultime guide du nouveau jeu mobile de Nintendo est enfin là !

Ça y est ! Vous avez sauté le pas et avez finalement succombé au charme de Pokémon Go, le nouveau jeu de Nintendo qui fait fureur en ce moment. Si cela n’est toujours pas le cas, vous pourrez toujours vous référer à nos deux tutoriels, expliquant en détails comment télécharger et installer Pokémon Go sur iOS et Android. Cependant, une fois cette installation effectuée, que faire ? Comment lancer une partie ? TechGuru vous propose l’ultime guide des premiers pas avec Pokémon Go, le phénomène mobile du moment, et sans doute pour un sacré moment.

S’adressant principalement aux utilisateurs disposant déjà d’une copie du jeu, le présent guide récapitule l’ensemble des manipulations à effectuer pour démarrer l’aventure comme il se doit, et restez scotchés à TechGuru, car les jours à venir seront chargés, vous proposant des astuces et autres tricks pour vous donner la meilleure expérience Pokémon Go possible.

Après l’installation, la connexion

Pokémon Go est un jeu nouveau, mais dont le fonctionnement n’est pas si éloigné de ce qui se fait déjà chez d’autres franchises. À cet effet, son installation donne suite à son paramétrage, puis, à sa personnalisation. La première phase consiste à régler les divers paramètres usuels, notamment la géolocalisation de votre smartphone qui doit impérativement être activée pour pouvoir jouer. Ainsi, si vous êtes sur Android, déroulez tout simplement le ruban de notifications, puis vous verrez un pictogramme représentant une localité, il suffit de la presser, pour activer la fonctionnalité.

Activer la géolocalisation sur Android

C’est pratiquement le même scénario sur iPhone, puisqu’il faudra dérouler le ruban du “centre de contrôle”, pour activer la géolocalisation. Pour ce faire, déverrouillez votre smartphone, puis glissez un doigt du bas de l’écran vers la partie supérieure, et il devrait se montrer devant vous. Comme pour Android, un pictogramme représentant un lieu devrait s’afficher dans les différentes options proposées à l’écran, il suffit de le presser pour activer la fonctionnalité.

Activer la géolocalisation sur iOS

Une fois la géolocalisation activée, il ne vous reste plus qu’à démarrer le jeu et attendre que ce dernier télécharge les données, puis, vous invite à assurer le paramétrage et la personnalisation de votre personnage.

La personnalisation de votre avatar

Ici, les avatars prennent un autre sens, puisque vous ne vous verrez pas très souvent. Ce sont donc les joueurs et adversaires qui peuvent avoir un aperçu de votre tête dans le jeu (et vice versa). La personnalisation quoique sommaire dans cette version première, ne donne qu’un choix limité de possibilités.

Choix avatar Pokémon Go

Une fois cette étape achevée, le jeu vous insérera au sein de l’univers Pokémon Go, et il ne vous restera plus qu’à vous déplacer en vous baladant dans les rues de votre ville, et d’attraper les Pokémon.

Comment attraper des Pokémon ?

Ne soyez pas surpris de voir apparaître les premiers Pokémon juste quelques secondes après avoir lancé et paramétré le jeu. Pour les attraper, vous devez vous servir d’une PokéBall. Les fans du dessin animé et du jeu sur Nintendo GameBoy ou 3Ds devraient plus facilement se retrouver, pour les autres les PokéBall sont ces petites capsules de forme ronde, qui emprisonnent les Pokémon une fois que vous avez réussi à les attraper.

Dans Pokémon Go, pour attraper un de ces personnages, appuyez sur le Pokémon le plus proche de vous à l’écran, puis, un mode plein écran s’affichera, et deviendra votre caméra. Notez qu’il est important de régler les accès des applications aux périphériques de votre smartphone aussi bien Android qu’iOS pour pouvoir jouer correctement à Pokémon Go. Pas de manipulation à faire pour cette étape, puisque la permission d’user de votre caméra vous sera demandée par l’un ou l’autre des deux systèmes. Trêves de bavardage, allons droit au but. Pour attraper un Pokémon à l’aide de la PokéBall suivez les conseils suivants:

  • Visez le Pokémon avec votre caméra
  • Il est possible de prendre une photo avant de l’attraper
  • Appuyez sur le bouton rond central de votre PokéBall
  • Un cercle apparaîtra. A mesure que le cercle rétrécira, lorsqu’il sera considérablement petit, juste avant sa disparition, vous pourrez attraper le Pokémon. N’oubliez seulement pas de bien viser !
  • Si l’envie vous prend de faire un “curve ball”, tournez juste la PokéBall avec votre doigt, puis lancez
  • Les Pokémons avec des cercles jaunes ont un meilleur CP (CP = Combat Power), ce qui leur confère de meilleures aptitudes au combat, et par ricochet, ils sont plus difficiles à attraper
  • Un Pokémon peut se tasser et éviter votre PokéBall, il faut donc être vif durant vos phases d’attrape
  • Petite astuce, vous disposez normalement dès création avec succès de votre compte, de deux items d’encens. L’utilisation de chacun d’entre eux fera s’approcher de vous plusieurs Pokémon durant un délai de 30 minutes, soit largement de quoi en attraper suffisamment.
  • Un petit “bzzt” (vibration) vous signalera qu’il y a un Pokémon devant vous
  • Si l’envie vous prend de partir à l’aventure, le mode “carrière” est disponible par pression sur l’icône en bas à droite de l’écran. Un plan de plusieurs Pokémon apparaîtra alors
  • Si votre niveau est assez élevé, vous pouvez donner des Razz Berries (droguer les Pokémon) aux Pokémon pour qu’ils deviennent plus faciles à attraper
  • Une fois attrapé, il vous est tout à fait possible de renommer votre Pokémon
  • Transférez vos Pokémon doubles à Professor Willow pour recevoir du Pokémon Candy (c’est une sorte de friandise utilisée pour faire évoluer le Pokémon au niveau supérieur)

Attraper un Pokémon sur Pokémon Go

Les Pokéstops

Les fans de la bande dessinée savent très bien ce que sont les Pokéstops, mais pour ceux qui découvrent encore l’univers de Pikachu, les Pokéstops sont en quelques sortes d’éléments surprises qui apportent un plus au jeu. Ils sont matérialisés dans le jeu sous la forme de petits cubes bleus disposés sur votre carte. La majeure partie d’entre ces stations Pokéstops se trouvent dans votre quartier, et réfèrent le plus souvent à des monuments et/ou commerce et enseignes proches de vous.

En appuyant sur les icônes Pokéstops, faites tourner à l’aide de votre doigt et le plus rapidement possible le disque qui s’affichera, puis, de ce dernier tomberont de nouveaux items amusants, comme des PokéBalls, des potions et œufs. Plus tard ces œufs deviendront après quelques heures de gestation de nouveaux Pokémon, ou même des bonbons. Pour cela, ajoutez tout simplement les œufs gagnés à votre incubateur.

Pokéstops sur Pokémon Go

Enfin, vous remarquerez que les lieux urbains ont plus la propension a être dotés de davantage de Pokéstops, et augmentent donc vos chances de gagner de nombreux œufs et PokéBalls.

Les avantages en fonction de votre grade de dresseur Pokémon

Vos performances de dresseur vous donneront droit à un certain nombre d’avantages et d’égards. Par exemple, plus votre niveau de dresseur sera élevé, plus vous aurez la possibilité d’attraper des Pokémon rares. Votre niveau augmentera en fonction du nombre de Pokémon que vous aurez attrapé et fait évolué. De plus, le nombre de Pokéstops visités, vos entraînements dans un Gym, ou même lorsque vous battez un Gym rival et votre technique de lancement de PokéBall sont susceptibles de faire évoluer votre côte et votre niveau de dresseur.

Comment dresser un Pokémon ?

Pas de formule magique, Nintendo a voulu simplifier son jeu au maximum cette fois-ci, et le dressage des Pokémon ne passe désormais plus que par les combats, des bonbons et de la poussière d’étoiles se révélant suffisants. Du coup, il est vous est donc obligé de jouer au jeu à proprement parler, puisque c’est le nombre d’heures passées sur celui-ci qui vous donnera accès aux bonbons et potions magiques, n’étant pas commercialisés dans la boutique payante. Le jeu est bien pensé pour être addictif et très ludique.

Les “Gyms”, qu’est-ce que c’est ?

Nous évoquions ce terme plus haut, sans pour autant donner sa réelle signification. Sur votre carte vous remarquerez la présence de tours coloriées de jaune, rouge ou bleu. Ce sont eux les Gyms, des sortes d’arènes ou plus exactement des aires d’entrainement, où vous pourrez accroître vos capacités de dresseur.

Pokémon Go, combat, Gym

Pour accéder aux Gyms, vous devez impérativement disposer du niveau de dresseur 5. Une fois dans le Gym, il vous est alors proposé de rejoindre l’équipe “team” de votre choix. Comme les Pokéstops, les Gyms se retrouvent dans de vrais endroits en ville que vous pourrez d’ailleurs visiter au passage, au travers de votre caméra bien-sûr. Dans le Gym, vous pourrez dresser vos Pokémon, vous battre ou défendre celui-ci (le Gym). Notez qu’il est possible de récupérer et asseoir votre domination sur un Gym ennemi.

Un mode combat beaucoup plus simple

Selon Niantic Studios et Nintendo, les combats au sein de Pokémon Go sont beaucoup plus simples que ceux des précédentes versions du jeu vidéo. C’est sans doute la raison pour laquelle ce jeu jouit d’autant de succès. Tout se joue en fait au niveau de la rapidité avec laquelle vous esquivez les attaques de vos adversaires, et de celle à laquelle vous ripostez.

Notez qu’ici, les Pokémon ne récupèrent pas de force au fil du temps après un combat fatiguant, il vous faudra vous en occuper vous-même en les nourrissant de potions par exemple. Souvenez-vous, les potions sont récupérées dans les Pokéstops, ou en fonction du temps que vous mettrez sur le jeu vidéo.

Quid de mes datas ?

En France les opérateurs mobiles sont assez chiches du point de vue de la dotation de données qu’ils livrent dans leurs forfaits mensuels ou autres. Si vous êtes comme certains sur des forfaits “essentiels” qui ne vous donnent que suffisamment de données pour checker vos emails ou autres tâches simples, Pokémon Go n’est clairement pas le jeu qu’il vous faut, mais ce n’est pas tant parce qu’il consomme barbarement de données. Compte tenu de ses fonctionnalités, de son mode de jeu et le fait qu’il fasse appel à diverses bases de données simultanément pour assurer le suivi quasi infini du Gameplay au fil des heures et en fonction des villes, il est fort à parier qu’il consomme une certaine quantité de data.

Nous y reviendrons lorsque nous aurons de plus amples informations à ce sujet, puisque ni Nintendo, ni Niantic, n’ont réellement communiqué sur ce point précis.

Au final, que du bonheur

Vous souhaitez absolument jouer à Pokémon Go ? Si vous n’avez pas encore téléchargé et installé le jeu sur votre smartphone, référez-vous à notre aux astuces iOS et Android pour le faire, puis lancez-vous ! Véritable phénomène du moment Pokémon Go est un jeu qui mêle à la fois réalité virtuelle et univers Pokémon, où vous pourrez tester vos talents de combattant, mais surtout de dresseur.

Ne ratez plus les news tech importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici