PARTAGER

Google Allo n’est même pas encore sorti que tous les détails techniques inhérents à ses fonctionnalités et options, ont fuité sur la toile. Nous savons désormais tout de Allo, avant son lancement officiel !

En marge de sa conférence Google I/O de mai dernier, le géant de la recherche basé à Moutain View a présenté officiellement Android 7.0 Nougat, entre autres produits. Parmi ces produits annoncés, on comptait notamment deux applications révolutionnaires qui allaient permettre à Google d’enfin prendre sa revanche sur certains concurrents tels que Skype ou WhatsApp, il s’agit de Google Duo et Allo. Alors que Duo a été lancé officiellement il y a moins une semaine et quelques, et que nous en avons présenté les principales fonctionnalités, aujourd’hui c’est l’autre application, Allo, qui attire notre attention.

En effet, Allo de Google n’est pas encore disponible, et pour le moment ce n’est qu’un message demandant de patienter son déploiement qui s’affiche sur sa page de téléchargement sur le Google Play Store. En attendant, une flopée de détails concernant Allo ont été livrés sur la toile, et nous savons quasiment tout de la nouvelle application de Google avant que ce dernier ne la déploie officiellement.

La version de test à l’origine de la fuite

Google Allo est une application révolutionnaire en cours de développement par Mountain View et qui viendra tacler et si possible arracher quelques parts de marché aux ténors de la messagerie instantanée sur smartphone et tablette. Alors que non encore disponible, c’est en fait une version de test qui a été lâchée et a permis de mettre la main sur l’ensemble des données relatives aux fonctionnalités à attendre d’Allo, de même que son interface, qui, avouons-le, nous rappelle beaucoup une application concurrente.

Allo Google

Google, à la recherche de la solution sociale

Google est une firme qui caracole avec les records et ce, depuis des années. Dépassant même Apple en tant qu’entreprise la plus valorisée en bourse en début d’année, la firme crée par Sergei Brin et Larry Page est également propriétaire de l’OS le plus utilisé sur smartphone au monde, Android. Cependant, fort de tous ces succès, Google n’a jamais vraiment réussi sur deux marchés porteurs à l’époque, et qui lui auraient ramené un paquet d’argent, puisque c’est son moteur de recherche qui est premier agrégateur de publicité au monde également (nous vous parlions de record, en voici, en voilà).

Ces deux domaines sont la messagerie instantanée et le réseautage social. D’un côté, Google s’est essayé avec Wave, Google+ et autres entités à faire face à Facebook et ses deux milliards d’utilisateurs, mais le succès n’était point au rendez-vous, Google s’est cassé la figure. Essayant dans une seconde tentative de concurrencer Skype ou Viber au travers de son application Hangouts, la firme s’est une fois de plus, heurtée au refus d’adhésion des utilisateurs. Tentant une nouvelle approche cette année avec deux applications distinctes, Allo et Duo, la firme espère d’une part reléguer Hangouts au domaine professionnel, donner la place prépondérante à Allo pour la gestion des messages dans votre smartphone Android, mais surtout de montrer du muscle à WhatsApp et Viber par exemple, et Duo pour la gestion des appels audio et vidéo sur smartphones iOS et Android, pour concurrencer Skype entre autres.

Si Allo n’est point encore disponible, Duo quant à lui l’est déjà et caracole à son tour avec les records, devenant l’application mobile la plus téléchargée au lancement sur le Google Play, surpassant même le phénomène du moment, Pokémon Go.

Alors que le lancement officiel d’Allo se profile à l’horizon, nous en savons plus sur ce qu’il devrait et ne devrait pas être capable de faire, le guide des 6 principales fonctionnalités embarquée au sein de la nouvelle application de messagerie instantanée de Google, Allo.

Tour d’horizon de l’interface

Google l’a enfin compris, il ne vaut parfois pas la peine de s’essayer à révolutionner ce qui est déjà établit. Depuis son lancement, WhatsApp l’autre application de messagerie instantanée de Facebook, ne connait pas de remoud, et les utilisateurs se sont habitués à son interface, plutôt plate et vaseuse, mais appréciée. Pourquoi lancer donc une application de messagerie voulue très utilisée en s’éloignant du chemin tracé par WhatsApp ? Google a bien appris les leçons Google+ et Hangouts, et s’est donc fortement inspiré de son concurrent WhatsApp, pour bâtir l’interface de Allo, sa nouvelle application mobile de messagerie instantanée.

Google Allo, présentation

Dans les faits, Google ne s’est pas contenté de plagier l’interface de WhatsApp, puisque Allo n’en tire que les grandes lignes, tout en apportant une touche de sobriété et de fraîcheur. On y retrouve néanmoins quelques attributs de WhatsApp, notamment la double flèche cochée signifiant la réception et la lecture de votre message par votre interlocuteur, et ce n’est pas tout. Le bouton lançant l’enregistrement de message audio a lui aussi été copié chez WhatsApp, mais la copie se limite à peu près à cela, puisque Allo offre une interface plus moderne comparativement à WhatsApp, dont l’esthétique n’a que peu évolué dans le temps.

Suppression totale de messages

Par défaut, Google Allo n’est pas une application dont le contenu est chiffré de bout en bout, comme tel est le cas de Duo. Choix non jovialement pris par Google, le non chiffrage de son application de messagerie est lié au fait que Google Assistant, le successeur de Google Now, y soit fortement présent et nécessite de ce fait des permissions pour filtrer et étudier le contenu échangé, afin de vous proposer la meilleure publicité qui soit. Dans les faits cela n’est pas tellement gênant, puisque Google a pensé à proposer une fonctionnalité de suppression totale, qui permet comme vous pourrez l’imaginer, de garder secrets certains détails de vos conversations.

Dans les faits, vous aurez la possibilité de supprimer dans son intégralité un message dans l’une de vos conversations, et ce dernier sera également supprimé de l’historique de l’application et des serveurs de Google (vraiment ?). Cette fonctionnalité va dans les deux sens, puisque outre vos messages, vous pourrez également supprimer ceux de vos interlocuteurs. Cependant, la fonctionnalité de suppression totale de messages a un petit travers, puisque la copie du message chez votre correspondant ne sera pas effacée, si vous souhaitez donc garder réellement secrets les messages échangés, vous devrez impérativement vous assurer que votre contact les ait lui aussi supprimé.

À lire aussi : Découvrez tout ce que Google sait de vous

Les GIFs supportés nativement

La grosse particularité d’Allo est le support natif des GIFs, qui sont intégrés au sein même de l’application et ne demandent point une extension ou une application tierce pour pouvoir être lancés. L’application de Google va même plus loin en proposant de rechercher des images animées, puisque oui Allo dispose d’un moteur à GIFs intégré. Vos ne manquerez désormais plus de mots pour expliquer ces concepts ardus et funs sur Allo.

Google Allo, Gifs

Des photos personnalisables

Allo est résolument l’application du futur et celle qui pourrait mettre un terme à l’hégémonie de WhatsApp. En effet, si l’application de Facebook propose depuis sa création d’envoyer des photos, vidéos et documents à ses interlocuteurs, elle ne va cependant pas aussi loin qu’Allo de Google. Loin ? Qu’est-ce que cela signifie concrètement ?

Au sein d’Allo, vous pourrez donc envoyer des vidéos et des photos depuis son interface, mais celles-ci pourront être à votre guise et selon votre inspiration du jour, être personnalisées à la volée. On parle ici de l’adjonction non pas de filtres, mais vous pourrez dessiner par dessus les photos et vidéos, et même y ajouter du texte. On vous l’a dit, la seule limite sera votre imagination du jour. La personnalisation est cependant limitée, puisque la forme du pinceau de dessin sera nécessairement la même et le texte rédigé devra toujours être affiché au centre de la vidéo ou de la photo et en couleur blanche. Cependant, l’application qui est déjà très profonde, regorge d’autres atouts même au niveau de l’envoie de photos et vidéos.

En effet, Google Allo intègre un outil de compression, qui veut vraiment du bien aux possesseurs de smartphones aux forfaits données réduits. Dans la pratique, l’outil de compression est à même de compresser une image de 3mb faisant une résolution de 4032×2268 pixels en une une photo de 61,9 kb résolue en 1008×567 pixels. Voilà de quoi passer ses journées à envoyer des photos, et pourquoi ne pas les partager directement sur Google Photos, en passe de devenir l’Instagram de Mountain View ?

Des smileys, en veux-tu ? En voilà

WhatsApp et Viber sont de bonnes applications de messagerie instantanée, mais Allo sera définitivement l’APPLICATION de messagerie instantanée sur mobile. Si vous manquez de mots pour exprimer un ressenti ou un point de vue, pourquoi ne pas user des émojis et smileys pour l’expliquer plus aisément ? En tous cas, c’est ce que propose l’application, qui regorge de tiroirs à smileys, “pleins à craquer”.

Le mode Incognito, pour plus de sécurité

Google n’étant pas complètement idiot, et sachant qu’aujourd’hui, les utilisateurs veulent avoir la main mise sur leurs données personnelles, il propose aux côtés de son application Allo une fonctionnalité baptisée “Mode Incognito”, et qui permettra comme son nom l’indique de vous rendre invisible du moins pour le Web et les gens qui vous “surveillent”.

Dans les faits, ce “Mode Incognito” apporte une sorte de chiffrement de bout en bout à Allo, et pour ce faire désactive Google Assistant qui n’y fonctionne tout simplement pas. La fonctionnalité va plus loin, en cachant le contenu des messages reçus dans les conversations où elle est activée. Dans les faits, lorsque vous recevez un message de Jacques, votre ami qui prépare la surprise de l’anniversaire de sa femme avec quelques copains et vous-même, lorsque vous activez Incognito, celui-ci n’affichera qu’un message « vous avez un message » lorsque Jacques vous enverra une correspondance. Cela s’étend jusqu’aux notifications, qui n’afficheront qu’un écriteau « vous avez un message ».

Ce n’est pas tout, et si vous étiez debout, mieux vaut vous asseoir, puisque la suite est assez sérieuse. Allo est un vrai coffre-fort des temps modernes, et propose à cet effet au sein du mode Incognito une option permettant de chiffrer l’intégralité du message. En quoi cela consiste-il ? C’est simple. Reprenons le message de notre ami Jacques, qui vient d’arriver. Si vous l’avez souhaité au départ Incognito va donc créer une clé de déchiffrement qu’il vous faudra renseigner lorsque le message de Jacques arrivera, sinon il vous sera impossible de le lire. Chaque utilisateur a sa propre clé de déchiffrement, et il est tout à fait possible de la modifier.

Notez qu’Incognito est activable au sein de n’importe quelle conversation dans Allo. Mais ce n’est toujours pas fini, puisque, oui, une fois le mode incognito activé, vous aurez la possibilité de l’utiliser par défaut sur toutes les conversations, et le laisser activer indéfiniment, ou au contraire, le rendre temporaire. Comment temporaire ? Vous pourrez rendre un message “incognito” pour un délai bien défini, allant de 1 à 10 secondes, et même d’une à 10 heures dès son activation.

À la manière de Snapchat, Incognito propose également une fonction d’auto-destruction des messages, et pour aller plus loin, la capture d’écran sur les smartphones iOS et Android sera désactivée par défaut lorsque le mode incognito est activé. Vous devez toutefois faire attention en activant la fonctionnalité d’auto-destruction des messages de veiller à avoir un délai suffisamment important pour les lire, puisqu’aucune sauvegarde n’est possible lorsque Incognito est activé, et si vous n’avez point lu votre correspondance, elle sera tout simplement perdue.

Les stickers (autocollants) sont donc bien représentés en genre et en nombre, en forme et en couleur, et une boutique permet même d’en télécharger davantage. Parmi les plus rigolos, nous avons remarqué ce taureau qui vous invite à bouger les fesses et à pincer les tétons, alors qu’un autre personnifie un préservatif funky… Mais le plus effrayant est sans doute ce pervers en attente de photos privées.

Stickers Google Allo

Google prend de nouveau place

Nous avons gardé le meilleur pour la fin, histoire de bien en parler tout en profondeur. En effet, lors de la présentation officielle d’Allo en mai dernier, Google n’a pas cessé de répéter que son application serait intimement liée à son nouvel assistant personnel virtuel, Google Assistant. Si Google Assistant pointe toujours aux abonnés absents, nous en savons plus sur la relation incestueuse qu’il vivra avec Allo.

A contrario de Duo qui n’avait besoin pour fonctionner que de votre numéro de téléphone, Allo lui veut tout savoir de vous, et passe pour ce faire par votre adresse mail (et votre numéro de téléphone), reliée bien évidemment à votre compte qui lui, est lié à l’ensemble des services de Google, en partant de la cartographie avec Maps à la vidéo en ligne avec YouTube, ou même votre carte d’identité numérique (l’historique de vos recherches Google) au travers duquel il peut étudier vos habitudes afin de proposer la publicité et les résultats de recherche les plus pertinents qu’il soit.

Mais bon, vous savez de toute façon déjà que tout ce qui est gratuit sur le net comme service, c’est en fait vous le produit. L’intégration de Google Assistant fait froid dans le dos et fait surtout penser à ces films de science-fiction où les acteurs discutent avec leurs ordinateurs. Si nous n’en somme pas encore là avec Google Assistant, on s’en rapproche à grands pas. Par exemple, l’assistant personnel virtuel est au courant de toutes les données stockées au sein de votre smartphone.

Dans le cas d’Allo, puisque c’est tout ce que nous savons des capacités de Google Assistant pour le moment, si vous avez dans une conversation parlé d’un sujet précis et ne vous souvenez pas de la personne à laquelle vous en avez parlé, il suffit de taper le titre du sujet et Google Assistant scannera pour vous l’intégralité de vos conversations pour retrouver la personne recherchée.

De plus, l’application Allo se voulant plus pertinente que WhatsApp ou Messenger, est reliée à Google Assistant pour le meilleur et se veut comme celle-là qui vous fait des suggestions de lieux, des rendez-vous, des réservations et autres petites choses privées en fonction du contenu de vos conversations.

Rassurez-vous cependant, si vous trouvez déjà Google suffisamment envahissant comme ça, il sera toujours possible de refuser de lier votre compte à Allo comme nous le confirme Android Police.

Le mot de la fin

Nous avons beaucoup parlé et pas mal de belles choses ont été dites. Google Allo se veut réellement comme l’application de messagerie instantanée du futur, et se pare de ce fait des arguments les plus solides possibles. Quant à sa date de lancement officiel, aucune indication n’est donnée aussi bien par Google que par les canaux de rumeurs.

Bardé de fonctionnalités nouvelles, notamment le mode Incognito qui est une vraie solution au problème de la prolifération des outils de surveillance de masse, Allo se veut très sécurisé, mais également intuitif et doté d’une interface qui, outre le fait de rappeler fortement celle de WhatsApp, donne une petite leçon de sobriété à l’application de Facebook.

Dans les faits, Allo est une application qui pourrait bien enfin signer le grand succès de Google dans le jeu des applications de messagerie instantanée et même de partage de contenu.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz