Un décryptage complet de ce que nous a concocté Xiaomi dans ses Mi 5S et 5S Plus, ses nouveaux smartphones haut-de-gamme 2016 !

Si l’année 2016 était arrivée à son terme hier, nous aurions retenu trois faits marquants. La débandade de Samsung sur la scène des smartphones avec son Note 7, la poursuite de la dégringolade d’Apple à tous les niveaux, et la montée en puissance des marques chinoises, ex-vendeuses de produits au rabais. Parmi ces marques de l’Empire du Milieu, Xiaomi s’est taillé la plus grosse part du gâteau du milieu des appareils mobiles en proposant une flotte annuelle des plus complètes. Entre ses Mi 5 et Mi Note, la firme a lancé il y a peu deux nouveaux monstres de puissance à prix mini.

En effet, Xiaomi est cette marque là qui a su calquer sa stratégie commerciale sur celle de Samsung, qui consiste à inonder le marché de produits, les uns plus innovants que les autres. C’est ainsi que le chinois a levé le voile sur les déclinaisons S de ses Mi 5 et 5 Plus. Ultra-fins, très réussis à tous les niveaux, jouissant de solides bases, les Xiaomi 5S et 5S Plus ont fait un petit tour dans nos labos.

Une année, deux flagships

C’est un fait, l’année 2016 aura plus que jamais été celle du tournant décisif pour certains acteurs de la scène des smartphones. C’est le cas par exemple pour Samsung, qui a rehaussé la valeur des milieu de gamme avec son excellent Galaxy A5, mais les marques chinoises sont celles qui ont le plus percé. Notamment Xiaomi et ses Mi 5, ou OnePlus et son Three, mais surtout Honor, le flamboyant renouveau de Huawei, avec son 8. Mais cette année aura aussi été marquée par le clivage de traditions, notamment illustré par la politique de Xiaomi, le constructeur chinois qui a développé et lancé à la commercialisation deux haut de gamme, la même année. Il s’agit des Mi 5 en début d’année, et Mi 5S et 5S Plus officialisés dernièrement.

Xiaomi Mi 5s Plus couleur or

Un design tout en rondeur

Xiaomi a de tous temps été assimilé à une marque se contentant de copier fallacieusement Apple au niveau du design de ses smartphones et tablettes. Est-ce toujours le cas ? Nous dirons oui, sans hésiter. Cependant, la marque a su créer au fil des années sa propre ligne esthétique, calquée certes sur celles des iPhone et iPad, mais singulière néanmoins au message technologique qu’elle souhaite faire passer. Ainsi, ses Mi 5S et 5S Plus jouissent d’un design tout en rondeurs. Il est typiquement ressemblant à bien des égards aux smartphones d’Apple, sans plus.

Les ressemblances d’avec les produits de la Pomme se limitent au niveau du form-factor des Mi 5S et 5S Plus, mais surtout, ces gaines de silicone cachant les antennes, au dos des appareils. Cependant, sur les Xiaomi, l’aspect et le gabarit de ces cache-antennes sont mieux maîtrisés que sur les produits de Cupertino. C’est un plus. Les deux smartphones sont fait de matériaux nobles, haut-de-gamme oblige. Le châssis propose donc la force de l’aluminium brossé, anodisé et de type Series 6000, tandis que la façade, laisse visualiser des images d’une qualité rarement comparable aux autres produits chinois, sur un écran de qualité optimale protégé par une vitre ultra-résistante de type Gorilla Glass 4. On apprécie assez ces écrans 2.5D, qui sont d’un détail esthétique sans pareil.

Plus en détail, le Mi 5S se présente sous la forme d’un smartphone de design général classique, rabotant les attraits énoncés plus haut, mais se distinguant de la concurrence par la sobriété de finition. Doté de bords arrondis, le dos de l’appareil qui au passage est incurvé (ce qui facilite la prise en main) ne comporte que le logo de la marque, frappé en bas au centre, tandis que l’extrémité supérieure gauche de la même face abrite le capteur d’empreintes digitales, et son double-flash LED. La façade propose exclusivement l’écran du smartphone, le logo de la marque et le bouton central d’accueil, qui loge le capteur d’empreintes digitales. Les tranches sont serties des habituels boutons et trappes, dont ceux de verrouillage/déverrouillage et volume haut/bas sur la gauche, la trappe de cartes SIM et micro-SD à droite, la sortie USB sur l’inférieure, cernée de parts et d’autres par les deux haut-parleurs mono.

Xiaomi Mi 5s

En ce qui concerne le Mi 5S Plus, le design est beaucoup plus léché. Il propose une finition très impressionnante, d’un niveau de détails sans pareils, rarement imitable. L’aluminium brossé ressort bien ses rayures fines, très appréciables. Le smartphone dispose de bords arrondis, dont les arêtes arrière et avant sont finement biseautées. Le dos du smartphone propose ainsi une face d’une sobriété et d’une pureté propres à la marque : son logo au bas et au centre, le capteur-photo (double capteur ici) à côté duquel le double-flash LED trône, et juste en-dessous de ce capteur photo, se trouve le capteur d’empreintes digitales. La façade est toute simple, ne présentant que l’écran, tout simplement, et les trois boutons haptiques : accueil, multitâche et retour arrière. Les tranches proposent la même disposition que sur le Mi 5S.

Mi 5S, capteur d’empreintes ultra-sonique et 128 Go de mémoire interne

Allons voir maintenant ce qu’il y a sous les capots des bêtes chinoises.

Xiaomi Mi 5s déclinaisons

Le Mi 5S de Xiaomi est animé par un processeur assez puissant, en fait, le plus puissant que l’on puisse trouver à l’heure actuelle sur le marché, le Snapdragon 821. Associé à 4 Go de mémoire vive, ce monstre de calculs est agrémenté dans ses tâches par 128 Go de mémoire interne de stockage. Bien évidemment vous pourrez suppléer cette capacité par l’adjonction d’une carte mémoire, au format micro-SD. Les habituelles normes sans-fil sont de la partie, NFC, WiFi, Bluetooth 4.1… Mais le plus impressionnant dans ce smartphone est sans conteste le capteur d’empreintes digitales, qui est de type ultra-son. C’est une première dans l’industrie et ce type de capteur biométrique est selon les spécialistes beaucoup plus rapide, plus sécurisé et à même d’adopter d’autres usages, outre la reconnaissance d’empreintes.

La valse de bonnes notes se poursuit au niveau de l’écran. En effet, la dalle tactile du Mi 5S est de type AMOLED, et propose une diagonale de 5,15 pouces, définie en 1920 x 1080 pixels, pour une luminosité maximale définie à 600 Nits. Cette forte luminosité pourra être utilisée lors des séances de selfies, puisque comme sur les iPhone, le Mi 5S de Xiaomi peut faire tellement briller son écran que celui-ci pourra servir de flash à capture avant d’appoint. Grosse nouveauté également, l’écran du Mi 5S propose un équivalent du 3D Touch des iPhone 6S. Il s’agit d’une technologie rendant l’écran sensible à la pression, et apportant une sorte de menu contextuel au smartphone.

Deux capteurs photo seront là pour vous aider à capturer vos souvenirs. Un de 12 millions de pixels à l’arrière (Sony IMX378) et l’autre, de 4 millions de pixels à l’avant. Tournant sous Android 6.0 Marshmallow, le Mi 5S qui par ailleurs est alimenté par 3200 mAh de Lithium-Ion, pourra passer à Nougat. Du reste, cette batterie est rechargée via le port USB Type-C.

Mi 5S Plus, 6 Go de RAM et 3800 mAh de batterie

Xiaomi Mi 5s Plus déclinaisons

Lui aussi animé par le 821 de la famille Snapdragon de Qualcomm, le Mi 5S Plus est un smartphone résolument puissant, aidé de ses 6 Go de mémoire vive. Il s’agit de la même capacité en RAM que le OnePlus Three. On y trouve par ailleurs 128 Go de stockage interne, ou 64, selon qu’on choisisse la version 4 ou 6 Go de RAM. Le côté sans-fil est tout aussi complet, NFC, WiFi, Bluetooth 4.1, le capteur d’empreintes digitales est le même, en somme tout est pareil sous le capot, excepté le capteur photo.

En effet, le Mi 5S Plus propose un double-capteur photo dont le fonctionnement est calqué sur celui du double-capteur du Huawei P9. Concrètement, l’un des capteurs de 13 millions de pixels chacun, filme une image monochrome, et l’autre à profondeur de champ. Espérons que le résultat soit mieux que celui du P9. Le second capteur photo, logé dans la bande supérieure de la façade, lâche 8 millions de pixels. Alimenté par 3800 mAh de Lithium-Ion, le Mi 5S Plus est propulsé par Android 6.0 Marshmallow, avec possibilité de passage vers Nougat.

Passez à la caisse

Les deux smartphones bien bâtis dans l’ensemble, devraient être proposés en Chine à 1999 yuans pour le Mi 5s et 2999 yuans pour le Plus, soit environ 267 et 400 euros selon les cours du jour. Pour leur importation en France, il se murmure que Xiaomi devrait débarquer dans l’Hexagone dans les semaines à venir. Comme vous le savez, le Cameroun a déjà droit à une boutique physique, pourquoi pas nous ? En attendant, les revendeurs spécialisés dans les produits originaires de Chine se tiennent prêts pour le lancement de la commercialisation des Mi 5 S et 5S Plus.

Ne ratez plus les news tech importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici