PARTAGER

La société française OVH, l’un des principaux hébergeurs de sites web, a subi des pannes à répétition, ce 9 novembre. Bon nombre de sites internet ont été touchés.

Un petit goût de déjà vu pour OVH

En juin dernier, OVH avait déjà subi une panne de grosse envergure. L’histoire semble se répéter, nous rappelant ainsi qu’aucun système n’est infaillible. Jeudi, vers 7 heures du matin, le data center de Roubaix a subi une panne électrique. Parmi les groupes électrogènes censés prendre le relais dans une situation comme celle-là, deux n’ont pas fonctionné.

Mais ça ne s’arrête pas là, puisque peu de temps après, une autre panne est apparue. Cette fois, c’est une liaison optique qui relie le centre de Roubaix à celui de Strasbourg qui a lâché. Ceci a eu pour effet d’augmenter le nombre de sites internet paralysés. Ce sont donc, entre autres, les sites de BFM Business, Jeune Afrique, 01Net, et même celui de l’Autorité de sûreté nucléaire qui ont été bloqués durant plusieurs heures.

OVH
Crédit photo : Imgix – Unsplash

Les réactions de la toile ne se sont pas fait attendre

Selon les témoignages livrés sur Twitter, l’impact s’est fait ressentir à échelle européenne, puisque des sites espagnols et même polonais se sont trouvés paralysés. Le site du groupe lui-même aurait également été victime de la panne.

Le groupe annonçait un retour à la normale aux alentours de 11 heures. Les pannes ayant été traitées, tout est rentré dans l’ordre durant les heures qui suivirent. L’hébergeur numéro un d’Europe indique qu’il dessert un peu plus de trois millions de noms de domaine à travers le monde. Et ce, sur 250 000 serveurs alloués.

Même s’il s’agit là de deux pannes rares, les internautes n’ont pas mis longtemps à pointer du doigt les problèmes posés par la concentration des données.

Source :

CNET

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz