PARTAGER

Avec son View 10, Honor la succursale de Huawei passe dans la cour des grands. Présentant son tout nouveau porte-étendard, le chinois signe ainsi les premières hostilités face aux mastodontes du milieu, dont les productions 2018 sont attendues pour le MWC 2018 se tenant le mois prochain à Barcelone. Que vaut le Honor View 10 ? Faut-il l’acheter ? Pourquoi ?

Après quelques semaines passées à user et pousser dans ses retranchements le nouveau smartphone de Honor, voici notre test complet.

Fiche technique

Tout test débute par un bref rappel de la fiche technique du produit testé. Le Honor View 10 est de ce fait animé par un processeur Kirin 970 comportant 8 cœurs lâchés à 2.7 GHz, et associés à pas moins de 6 Go de mémoire vive. Ce processeur de fabrication Huawei embarque 4 cœurs Cortex-A73 cadencés à 2.3 GHz, ainsi que 4 Cortex-A53 cadencés à 1.8 GHz.

Kirin 970, processeur du Honor View 10 – Crédits photo : Amazon India

À cet assortiment de puissance, la marque a greffé un écran borderless au format 18:9 (d’où son nom View) de 5,99 pouces, défini en 2 160 x 1 080 pixels pour une densité de 403 pixels par pouce.

Par ailleurs, le smartphone tourne sous Android 8.0 Oreo habillé selon les codes esthétiques d’Emotion UI, l’interface maison de Huawei. Sur le plan photo le Honor View 10 dispose d’un double capteur photo au dos, doté de deux optiques de 16 et 20 Mpx.

Le double appareil photo du Honor View 10 – Crédits photo : Slashgear

Jouissant de 128 Go de stockage interne de base extensibles via le port de carte-mémoire, le smartphone dispose d’un double lecteur de nano-SIM, enregistre des vidéos au format 4K, mais aussi, dispose d’une batterie de 3 750 mAh et dotée de la fonction de recharge rapide. Cette dernière étant liée au design et aux matériaux utilisés sur le View 10.

Design

Le View 10 de Honor se présente sous la forme d’un smartphone usuel. Mesurant 157 x 75 x 7 mm pour un poids de 172 grammes. Il est commercialisé sous 4 coloris : Rouge, Bleu, Noir et Or.

Le Honor View 10, nouveau haut de gamme de la marque – Crédits photo : FrAndroid

Sur le plan du design, il s’agit effectivement d’une montée en gamme opérée par Honor qui, au gré de nouvelles sorties, se rapproche un peu plus de ce que proposent LG, Sony et même Samsung sur le milieu de gamme. On déplore cependant l’abandon du dos en stries lumineuses qui faisait la particularité des Honor 8 et 9. Ceci est vite compensé par le capteur d’empreintes digitales, toujours disposé à l’avant de l’appareil.

Le smartphone dispose d’un form-factor assez allongé, qui ne gêne cependant en rien son utilisabilité à une comme à deux mains. Ceci est aidé par l’absence de bordures, la surface de contact tactile étant en directe communication avec la paume de main de l’utilisateur.

Honor View 10 – Crédits photo : Tech Advisor

En outre, le smartphone est fait de matériaux nobles. Soit le métal et le verre. Métal, de l’aluminium anodisé et ultra-résistant, qui assure l’ossature du dos et des tranches du View 10. La façade étant faite d’un verre trempé de capacité de résistance inconnue.

Dos du View 10 de Honor – Crédits photo : Journal du Geek

Parmi les éléments qui fâchent, on compte notamment les deux bulbes du double capteur photo, qui dépassent. Du coup difficile de prendre en main aisément le smartphone lorsqu’il est disposé sur une table par exemple. De plus, ce dernier est sujet à des griffures passagères ici et là.

Intégration générale

De manière générale, le Honor View 10 est un smartphone bien pensé. Proposant des éléments trichés sur les haut de gamme des concurrents, notamment le design, le format et l’aspect-ratio de l’écran…

Ainsi, le smartphone jouit de correctifs apportés pour combler les failles fonctionnelles de ses prédécesseurs. Sur le plan logiciel, le smartphone tourne sous Android 8.0 Oreo, estampillé de la surcouche logicielle Emotion UI de Huawei. Comme illustré dans la série de captures ci-dessous, il s’agit de l’une des surcouches logicielles les plus légères qu’on pourra trouver dans l’industrie.

Interface Emotion UI 8.0 du Honor View 10 – Crédits photo : First Post

Fluide et réactif grâce au travail des ingénieurs de la marque, le View 10 est prêt, à tout moment, à remplir les missions que vous lui confierez.

Outre le capteur d’empreintes digitales, le smartphone sera à même d’être déverrouillé au même titre que l’iPhone X, par le biais de la reconnaissance faciale. C’est un plus indéniable, d’autant plus que la rapidité de réaction est bel et bien au rendez-vous.

D’ailleurs le capteur d’empreintes digitales est un petit gadget qui outre le fait d’assurer la sécurité du smartphone, permet également de jouir de quelques éléments de gestuelle non anodins.

Honor View 10, le capteur d’empreintes digitales – Crédits photo : Experts Reviews

Par exemple, il suffit de presser faiblement sur ce dernier pour rentrer sur l’interface précédente, un balayage vers le bas fait disparaitre les boutons haptiques logiciels. Le balayage vers le haut activant le multitâches, une pression prolongée active le retour à l’écran d’accueil et un glissement prononcé vers le haut active Google Now, ou prochainement Google Assistant.

Performances brutes

Le calcul des performances brutes d’un smartphone est un exercice complexe d’une part, et peu objectif d’autre parts. En effet, un smartphone n’est forcément pas plus puissant qu’un second parce qu’il dispose du plus haut score dans les outils de mesure tels que AnTuTu ou GeekBench.

Honor View 10, la prise en main officielle – Crédits photo : FrAndroid

Dans le cas d’espèces, le Honor View 10 talonne de peu le Galaxy Note 8 de Samsung, ou même le Mate 10 Pro de Huawei. Le smartphone de Honor dispose de 174 487 points, lorsque ses deux adversaires ne culminent qu’à 174 296 points (Galaxy Note 8) et 172 499 points seulement, pour le Mate 10 Pro.

Est-ce à dire que le Honor View 10 est plus puissant que le Note 8 et le Mate 10 Pro ? Bien évidemment que non. Il jouit d’une meilleure intégration logiciel/matériel, qui fait en sorte que son fonctionnement global soit beaucoup mieux harmonisé.

Performances photo

Comme cela est devenu conventionnel dans l’industrie, le Honor View 10 dispose d’un double-capteur photo dorsal. L’un des capteurs doté de 16 millions de pixels et ouvrant à f/1.8, le second de 20 millions de pixels, monochrome.

Interface de l’appareil photo du Honor View 10 – Crédits photo : Gadgets to use

Dans les faits, ces deux capteurs fonctionnent différemment de ceux d’un Note 8 ou d’un iPhone X, en ce qu’ils captent la lumière, selon deux spectres lumineux différents, puis pré-traitent l’image, et grâce à une puce dédiée, améliore l’image pour la rendre la plus agréable possible à regarder.

Dans les faits, voici ce à quoi il faudra vous attendre en projetant d’acquérir le View 10.

Autonomie

Doté d’une batterie de 3 750 mAh, le Honor View 10 s’en sort terriblement mal côté autonomie. C’est d’ailleurs le principal défaut du terminal.

En usage quotidien basé sur les usages usuels tels que le surf sur internet et les réseaux sociaux (WiFi ou données activées), l’écoute musicale ou encore la prise de photos entre autres, le smartphone ne tient guère plus de 7 h 10 minutes. Il est à préciser là que cette autonomie est en deçà de celle des concurrents tels que le OnePlus 5T ou l’Essential Phone.

Le seul point positif étant la fonction de recharge rapide, qui ne fait quasiment pas surchauffer le smartphone. Mais aussi la recharge en elle-même, très rapide. 30 minutes suffisent amplement pour recharger le View 10 à 32 % et 1 h 30 pour la recharge complète.

Conclusion

Le Honor View 10 est le premier essai de la filiale de Huawei dans le haut de gamme. Essai transformé avec brio, excepté quelques tares liés au smartphone, notamment sa batterie, faiblarde, ou son capteur phot pas très intéressant en basse luminosité.

Ceci dit, il s’agit de problèmes inhérents à la grande majorité de smartphones haut de gamme, allant du Note 8 au X d’Appple. Le View 10 est donc fortement recommandé.

Prix et où l’acheter ?

Acheter le Honor View 10 sur Amazon France :

Source :

GSMArena