PARTAGER

Cela ne fait que 4 jours que Samsung nous a dévoilé ses nouveaux flagships, les Galaxy S9 et S9+, et – déjà – il est question de comparaison d’avec des terminaux mieux lotis que lui, sortis l’an dernier. En effet, entre le Galaxy S9 et l’iPhone X, lequel est le plus puissant ? Réponse dans ce billet, preuves à l’appui.

Rappel des détails techniques

Apple n’a jamais vraiment prêté d’intérêt à la course à la puce ou la plateforme la plus puissante. C’était le jeu des terminaux sous Android, qui se pavanaient jadis dans les étals, exposant fièrement le nombre de GHz que leurs processeurs décuplaient, ou même la quantité de RAM que ces derniers embarquaient.

Mais ça, c’était avant, puisqu’en 2016 la Pomme a réagit à cette insolence androïde, en dévoilant un A10 Fusion tonitruant, battant tous les records et à plates coutures tous les processeurs concurrents, aussi bien émanant de Samsung que de Qualcomm. La firme de Cupertino récidiva l’an dernier avec un A11 Bionic équipé d’un circuit neuronal, le premier du genre. Il animait les iPhone X, 8 et 8 Plus.

L’iPhone X d’Apple, plus puissant smartphone de tous les temps – Crédits photo : Flickr

Face à ce A11 Bionic, Samsung a lancé cette année un Exynos 9810, qui équipe les Galaxy S9 et S9+.

Dans les faits, l’A11 Bionic d’Apple embarque 6 cœurs ARMv8 gravés en 10 nm. Le processeur pointait à plus de 2 GHz et était couplé à 4 Go de mémoire RAM.

En face, l’on a droit à un processeur de fabrication maison, l’Exynos 9810. Ce dernier équipe les GS9 et GS9+, et équipera sans nul doute le Note 9, dont la date de sortie n’est point encore connue. La puce du sud-coréen dispose à son actif de 8 cœurs dont 4 Cortex-A55 et 4 Kryo ARMv8. Celle-ci est combinée à 4 Go de mémoire RAM. Les versions américaines des deux Galaxy de 2018 équipées d’un Snapdragon 845 étant battues à plates coutures par l’Exynos de Samsung, le test se concentre donc sur ce qu’il se fait de mieux côté Samsung.

Acheter le Samsung Galaxy S9 Plus sur Amazon

Duel entre A11 Bionic et Exynos 9810

Malgré le fait qu’il soit plus récent, le processeur de Samsung ne réussit pas à faire mordre la poussière à l’A11 Bionic d’Apple.

En effet, on aurait pu s’attendre à des performances jamais égalées côté Samsung, mais malgré l’optimisation logicielle effectuée pour améliorer la cohabitation et décupler les performances de son CPU, ce dernier n’atteint guère qu’un score de 3 734 points en usage mono-cœur, contre 4 630 points pour l’A11 Bionic, en comparaison. Sans vouloir manquer de respect à Samsung et son processeur ô combien vanté, même l’A10 Fusion dévoilé sur les iPhone 7 et 7 Plus en 2016 bat l’Exynos en atteignant 4 007 points. Comme en témoigne ce graphique comparatif gracieusement offert par Anandtech :

L’Exynos 9810 de Samsung mort à nouveau la poussière face au processeurs d’Apple – Crédits photo : Anandtech

Les choses sont moins honteuses pour Samsung lorsqu’on passe à l’usage multi-cœurs, son Exynos 9810 réussissant à chatouiller 3 440 points, tandis que l’A11 Bionic culmine à 3 958 points. Seul lot de consolation, le processeur de Samsung bat tout de même en usage multi-cœurs l’A10 Fusion d’Apple.

Acheter l’iPhone X sur Amazon

Des résultats à relativiser

Il est cependant intéressant, malgré la nette victoire de la puce d’Apple, de remarquer l’évolution sur une année de Samsung et son Exynos. Pour rappel : l’an dernier, le 8895 qui animait le S8 ne réussissait à grappiller que 2 096 points sur GeekBench.

En comparaison, le processeur du sud-coréen en une année a gagné 78 % de puissance de calcul en plus. Ce qui n’est pas négligeable. Les Galaxy S9 et S9+ devraient donc logiquement gagner en fluidité.

Acheter le Galaxy S9 sur Amazon

Source :

Anandtech