PARTAGER

La course aux téraoctets est lancée depuis plusieurs années. Les principaux fabricants rivalisent d’émulation pour proposer au public des disques durs toujours plus miniaturisés tout en disposant d’une mémoire toujours plus grande. Une équation difficile à gérer, mais qui progresse sans cesse. Aujourd’hui, nous apprenons que Nimbus Data s’apprête à atomiser le record jusque-là détenu par Samsung…

Les caractéristiques de l’ExaDrive DC100

L’entreprise nord-américaine Nimbus Data, créée en 2003, vient de présenter un SSD aux capacités inédites. En effet, celui-ci aura un volume de stockage de 100 To ! C’est un record absolu en la matière, qui sera disponible à la vente dès l’été 2018. Bien entendu, il ne s’agit pas d’un gadget grand public. Vu ses performances, le disque dur en question est un objet confinant au luxe. L’annonce du franchissement de la barre des 100 téraoctets a, dans l’ensemble, stupéfait les réseaux sociaux.

Cet ExaDrive DC100 appelé à être célèbre sera proposé avec un gabarit de 3,5 pouces. Son débit se montera à 500 Mo/s, avec côté IOPS chaque seconde 100 000 opérations d’entrée-sortie. Sur le plan du fonctionnement, ce SSD se fonde sur la technologie mémorielle 3D Nand. De fait, ce sont des cellules flash associées les unes aux autres qui permettent le stockage des données. Une fierté pour Thomas Isakovich, le PDG de la société depuis 2006 ! L’article en question sera commercialisé dans le courant de l’été 2018. Il en manque cependant toujours le prix… À suivre donc.

La course aux téraoctets

Jusqu’à l’annonce tonitruante de Nimbus Data, les records de volume des SSD étaient détenus par Samsung. La célèbre société sud-coréenne avait développé un appareil de plus de 30 To venant battre son record précédent : 15 To. Si le fabricant asiatique avait doublé son volume dans l’intervalle, son concurrent américain aura fait plus que tripler le record établi. Pour rappel, voici une petite présentation vidéo du PM1643 de Samsung :

Sans conteste, le cap des 100 To est particulièrement symbolique. Les SSD entrent dans une nouvelle ère. D’ailleurs, la mémoire de type 2D Nand est vraisemblablement vouée à disparaître au profit du mode 3D Nand, nettement plus véloce et dense.

Au bénéfice de Samsung, nous devons par honnêteté préciser que ses meilleurs SSD restent plus fins que l’ExaDrive DC100. En effet, avec le fleuron de la Corée du Sud, les 30 To étaient dépassés avec un format de 2,5 pouces. Toutefois, histoire d’enfoncer le clou, Nimbus Data va commercialiser parallèlement à son petit bijou une petite variante… de 50 To ! Dans les deux cas, plusieurs secteurs professionnels devraient être intéressés. Les particuliers seront quant à eux rares à avoir besoin d’un tel volume, surtout qu’ils plébiscitent actuellement le streaming et le Cloud. Mais sait-on jamais !

Source :

Numerama