PARTAGER

Les smartphones pour gamers ont la cote en ce moment et les fabricants semblent bien décidés à profiter de cette vague nouvelle pour se créer un nouveau marché de niche. Le marché du smartphone classique arrive à maturité (les ventes baissent ou stagnent) à tel point que divers constructeurs dont Xiaomi et Asus se tournent vers des terminaux spécialisés. Notamment orientés vers un usage 100 % ludique. Le taïwanais Asus s’essaie avec le ROG Phone, concurrent direct du Razer Phone. Le terminal aux allures de petit démon a été dévoilé la semaine dernière en marge du COMPUTEX 2018 qui se tenait en Asie.

Après quelques heures d’utilisation voici notre prise en main du smartphone pour gamer le plus intéressant du secteur à l’heure actuelle.

Asus ROG Phone : design agressif, unique et assez alléchant

Le ROG Phone s’inscrit dans la continuité des autres produits de la gamme ROG d’Asus. Cette dernière comporte des ordinateurs, souris, casques audio. Et le moins qu’on puisse dire est que ce smartphone ne fait pas dans la dentelle sur le plan du design. Il arbore un look agressif et peu commun.

Le design de la façade du ROG Phone – Crédits photo : TechGuru via ASUS USA

Le ROG Phone est enchâssé dans un boîtier massif aux lignes anguleuses et soignées. Aucun détail n’a été pris au hasard. La façade est faite de verre et dispose de deux haut-parleurs stéréo aux grilles de protection métalliques et colorées. Tandis que le dos est fait de plusieurs nuances géométriques qui sont imbriquées les unes dans les autres. Le terminal dispose également de grilles d’aération sur le côté.

Le terminal fait enfin 158,5 x 76,2 x 8,6 mm pour un poids contenu de 200 g. Il est donc tout sauf léger.

Asus ROG Phone : un petit monstre sous le capot

Le ROG Phone est un monstre de puissance qui aura malheureusement du mal à se frayer un chemin dans la brousse des smartphones dotés du Snapdragon 845 comme core fonctionnel cette année. Ce processeur de huit cœurs cadencés à 2,96 GHz est couplé dans la sauce d’Asus à 8 Go de mémoire RAM + 128 ou 512 Go de stockage interne. Aucun moyen ne permet d’accroître physiquement la capacité de stockage du terminal.

Outre ce processeur, cette mémoire de fonctionnement et de stockage, le ROG Phone excelle également au niveau de l’écran. Ce dernier, Super AMOLED et au format 18 : 9, fait 6 pouces de diagonale propose une ahurissante définition Full-HD de 2 160 x 1 080 pixels. Pour une densité de 402 ppp. Soit la moyenne. Cet écran a la particularité de disposer d’une fréquence de rafraîchissement oscillant entre 90 et 120 Hz. Peu de smartphones peuvent se vanter de pouvoir faire pareil, voire mieux.

Le puissant système de refroidissement de l’ASUS ROG Phone – Crédits photo : TechGuru via ASUS USA

Sur le plan de la photographie le ROG Phone embarque un double capteur photo dorsal. De 12 + 8 millions de pixels. Ainsi qu’un unique capteur frontal de 8 millions de pixels. On a droit à une batterie de 4 000 mAh alimentant un terminal sous Android 8.1 Oreo + surcouche ZenUI spécialement conçue pour cette édition pour gamers. À noter que le smartphone est compatible avec la technologie Quick Recharge 3.0.

Le ROG Phone concentre enfin les connecteurs de communication avec ou sans fil. Trois sorties/entrées USB-C, Bluetooth 5.0, 4G LTE, GPS + GLONASS, WiFi et NFC.

Asus ROG Phone : des performances jamais vues sur Android selon GeekBench

Ce smartphone dédié aux joueurs serait doté d’une puissance hors du commun. Du jamais vu dans l’univers Android, selon l’outil de benchmarking GeekBench. Le terminal du taïwanais aurait obtenu 2 547 points en test simple-core, et 9 534 en multi-core durant son passage sur GeekBench.

Le ROG Phone est le plus puissant des Asus du moment – Crédits photo : TechGuru via ASUS USA

Ce qui le positionne au-dessus de la mêlée, bien loin des Galaxy S9 et chouette de Samsung ou le OnePlus 6. Le ROG Phone n’est ni plus ni moins que le plus puissant des smartphones Android. Pour le moment du moins.

Asus ROG Phone : quelles fonctionnalités inédites ?

Parmi les fonctionnalités inédites du ROG Phone, on compte notamment la présence de trois zones à ultrasons sensitives aux pressions. C’est via ces zones que le joueur pourra contrôler le déroulement de ses parties.

De plus, le terminal est le premier au monde doté d’un logo incrusté de LED. En fonction des paramètres renseignés par l’utilisateur ce logo situé au dos change de couleur au gré des alertes. Un peu comme la diode LED de notifications qu’on retrouve sur bon nombre de façades de smartphones.

Le logo dorsal luminescent du ROG Phone – Crédits photo : TechGuru via ASUS USA

Enfin, pour que le terminal ne manque jamais de jus durant les parties, Asus a eu la bonne ou mauvaise idée de doter le ROG Phone de trois ports USB Type-C. Ceux-ci permettront de le recharger en permanence.

Asus ROG Phone : des accessoires avant-gardistes

Le ROG Phone est absolument tourné vers l’univers du jeu vidéo, et Asus a prévu à cet effet quelques accessoires pour agrémenter les parties des joueurs. Ceux-ci ne sont pas livrés de base avec le smartphone, il faudra donc les acquérir séparément. Moyennant quelques billets. On compte notamment :

  • L’AeroActive Cooler : un système de ventilation assurant le refroidissement continu du smartphone. Le dispositif se clipse tel un module au smartphone et est contrôlable via une application dédiée. Le terminal sera donc toujours ultra frais.
  • Le Mobile Desktop Dock : comme son nom le laisse suggérer le Mobile Desktop Dock transforme l’Asus ROG Phone en PC d’appoint.
Le TwinView Pedestal, pour avoir une vue sur deux écrans – – Crédits photo : TechGuru via ASUS USA
  • Le TwinView Pedestal : un module qui embarque un écran de 6 pouces permettant d’avoir une séance de jeu immersive suivant l’affichage sur deux écrans. Celui du smartphone + celui du module. Cet accessoire transforme le ROG Phone en une sorte de Nintendo 3DS du futur. Le TwinView Pedestal rallonge l’autonomie du smartphone grâce à la batterie de 6 000 mAh dont il dispose.
  • Le Gamevice Gamepad : un boîtier se positionnant de part et d’autre des tranches latérales du smartphone et disposant de contrôles physiques. En gros des manettes d’appoint.

Asus ROG Phone : oui d’accord, mais où et à combien l’acheter ?

Les potentiels intéressés devront patienter quelques temps. Asus n’a livré d’informations ni sur la disponibilité du ROG Phone dans nos contrées, ni sur le prix officiel.

Par contre, Asus a admis à demi-mot que son nouveau joujou devrait débarquer sous le sapin et se positionnerait sur le segment ultra concurrentiel du très haut de gamme. Il faudra donc s’attendre à une note salée démarrant à plus de 1 000 euros.