PARTAGER

La fibre optique et l’ADSL sont deux technologies proposées sur le marché de la communication (téléphone, internet). Ces deux systèmes de connexion ne présentent pourtant pas les mêmes capacités, aussi bien pour le chargement des données que la connexion au réseau.

L’ADSL et la fibre optique : deux technologies différentes ?

L’ADSL fête en 2019 ses 20 ans : elle a été la première à apparaître sur le marché de la communication pour particuliers. Par conséquent, elle est plus présente dans les maisons que la fibre. La fibre optique existe depuis plus de 30ans, mais elle était réservée à la diffusion de réseaux internationaux sous-marins.

Des fonctions différentes

Ces deux câbles reposent sur un système d’échange entre un émetteur et un récepteur. L’ADSL se connecte au réseau téléphonique avec un câble Ethernet. Ce câble est directement relié au à une antenne qui capte les ondes radio transmises par une source principale. Cet échange de données a été développé par la suite pour le réseau internet, qui a lui-même évolué du bas au haut débit depuis son arrivée en France en 1994.

Les câbles à fibre optique sont eux plus récents, car leur transformation et installation chez des particuliers a nécessité plus de temps.

Description technique de l’ADSL et de la fibre

Ces différences proviennent des compositions de chacune de ces technologies.

L’ADSL (Asymmetric Digital Suscriber Line) est un câble constitué de 8 fils électriques. Il agit comme le récepteur des données qu’il transmet à la Box Ethernet. Ses fils sont généralement protégés par des métaux conducteurs comme le cuivre.

La fibre optique transforme quant à elle la lumière reçue en données. Elle est constituée de fils de verre qui véhiculent les données, pour le les transformer et les transmettre grâce à un extérieur conducteur en plastique.

L’ADSL et la fibre optique : pour quel réseau ?

L’ADSL et la fibre optique ne sont pas distribuées sur le même réseau. En France, l’ADSL recouvre 98% du territoire français pour 14,5 millions de français. Mais il a fallu plusieurs années pour qu’il en soit ainsi.

La fibre est encore jeune sur le marché de la communication des particuliers et n’est disponible que pour 5,6 millions de résidents. C’est pourquoi seules les métropoles et grandes villes sont concernées par son installation à ce jour.

Performance : l’ADSL ou la fibre optique ?

La principale différence entre l’ADSL et la fibre optique est le débit. L’ADSL présente un inconvénient : elle reçoit plus qu’elle n’envoie de données. C’est une connexion plus difficile pour les textes riches en informations, comme expliqué sur la page suivante.

Ce constat est fait chez de nombreux particuliers au quotidien : mails, envoi de photos numériques et dossiers volumineux, etc. La fibre optique est plus rapide dans son traitement de données, elle reçoit et envoie de manière quasi instantanée.

Les autres problèmes de l’ADSL et la fibre

Autre problème de l’ADSL : elle nécessite une connexion proche de son émetteur. Plus vous vous éloignez du modem, et plus la réception des signaux est difficile. Elle s’appuie également sur la réception des données depuis une parabole et dès que l’un de ces deux éléments est abîmé ou cassé, la réception n’a plus lieu.

La fibre est elle aussi filaire, mais pas sur l’ensemble du réseau. Il lui suffit d’une connexion à un réseau Ethernet pour qu’elle fonctionne. La parabole n’est plus qu’une sécurité au cas où vous rencontriez un problème avec votre connexion habituelle et basculer sur la TNT. Son désavantage est sa constitution, plus fragile à installer que des câbles en métaux comme ceux en cuivre de l’ADSL.

Mais si vous souhaitez une bonne réception, outre le débit, la fibre est moins sensible aux ondes électromagnétiques qui perturbent la réception internet, téléphonique et de la télévision. Pour en savoir plus sur les avantages de la fibre optique, nous vous recommandons la lecture de l’article suivant.