PARTAGER

En 2014 Apple lança l’iPhone 6. Cette merveille de technologie arborait un design pur et frais et fit énormément de remous pour de bonnes ou mauvaises raisons. Parmi lesquelles la fragilité avérée et confirmée de son châssis. Ce dernier se pliait en deux en cas de pression de faible intensité. L’iPad Pro 2018 qui a été présenté le 30 octobre dernier comme « l’avenir de la tablette » selon Apple serait lui aussi très fragile et sujet à se plier en deux comme du carton.

Nous vous déconseillons donc vivement de l’acheter pour l’instant. Du moins jusqu’à communication d’Apple sur le sujet.

Un nouvel appareil Apple d’une extrême fragilité

Comme elle en a l’habitude désormais, la chaine YouTube JerryRigEverything a soumis la nouvelle ardoise tactile d’Apple à des tests de robustesse.

Il est important de préciser que cette chaine est en effet spécialisée dans la torture (à des fins purement scientifiques en vue de donner un avis sur la capacité d’un produit à vieillir en bon état) des appareils électroniques. Aussi bien les produits Sony, Samsung, Xiaomi comme Apple sont donc concernés.

Dans le cas de l’iPad Pro 2018, le testeur a réussi sans aucune peine à tordre le châssis de la tablette. On aurait cru qu’il pliait du carton ou presque.

En l’espace de deux torsions adultes, il réussit même à éclater l’écran. Et plier la tablette en deux. La pilule a du mal à passer pour une tablette dont le tarif d’entrée de gamme est fixé à 899 euros. Soit plusieurs fois le SMIC de certains pays.

Le module de recharge de l’Apple Pencil en cause

S’il est clair qu’aucun utilisateur n’essaiera de tordre son iPad Pro 2018 juste pour la voir se plier en deux, mais ce test révèle bien à quel point investir dans cette tablette s’avère risqué.

C’est le module de recharge de l’Apple Pencil qui serait mis en cause. En effet la disposition de ce dernier créerait une zone de faiblesse sur la tranche gauche de la tablette. Facilitant son pliage en deux.

Source :

YouTube