LG a profité du décor du CES de Las Vegas pour officialiser son premier haut de gamme de l’année, le V40 ThinQ. Ce smartphone n’est grossièrement que l’évolution du V30 ThinQ dévoilé en 2018 par la marque, avec quelques améliorations ici et là mais surtout des raffinements assez intéressants. Dont la présence de 5 capteurs photo. Nous faisons le point sur le dernier flagship du sud-coréen LG.

LG V40 ThinQ : un design frais mais daté

Le LG V40 ThinQ est en tout point similaire à son prédécesseur le V30 ThinQ sorti l’an dernier. On y retrouve le châssis en verre et métal qui en a séduit plus d’un l’année passée, de même que cette façade emplie d’une encoche minimaliste.

Dans la vidéo ci-dessus, on remarque effectivement mieux les traits de ressemblance entre ces deux smartphones.


LG V40 ThinQ : et sinon sous le capot sommeille une petite bête

Le LG V40 ThinQ est un haut de gamme. Il est donc théoriquement censé concurrencer des ténors tels que l’iPhone Xs ou le Galaxy S9/S9+ voire le Galaxy Note 9. Cependant, bien que sa fiche technique soit relativement étoffée, elle ressemble assez à celle d’un porte-étendard de 2018. Voici pourquoi :

  • Plateforme : processeur Snapdragon 845 + 6 Go de RAM
  • Stockage : 64 Go de stockage de base + possibilité d’extension via micro-SD
  • Écran : dalle OLED de 6,4 pouces avec définition QHD de 3 120 x 1 440 pixels et une densité de 459 ppp
  • Batterie : 3 300 mAh
  • Photographie : triple capteur photo à l’arrière de 12 + 16 + 12 millions de pixels et double capteur photo frontal de 8 + 8 millions de pixels
  • Connectique : USB Type-C, Bluetooth 5.0, NFC, GPS + GLONASS
  • Sécurité : capteur d’empreintes digitales au dos + reconnaissance faciale

Réservé au marché américain avant toute chose

Comme d’accoutumée avec LG, son tout nouveau terminal ne sera proposé qu’aux USA pour l’instant. Comptez environ 899,99 dollars (785 euros HT) pour l’acquérir.

Source :

FrAndroid