Pour un mythe, c’en est un bon, mais en fin de compte c’est une contre-vérité. Les produits Macintosh ne sont pas immunisés contre les malware.

C’est un mythe au sujet duquel les fabricants des produits MacOS n’ont pas exactement crié sur tous les toits “c’est faux !” pendant toutes ces années. Parce que leurs produits sont plus sûrs que les PC et autres appareils basés sur Windows pour une ou deux raisons.

La technologie Mac est différente

MacOS est un système d’exploitation basé sur Unix ce qui signifie que chaque composant est séparé des autres composants. Si vous êtes un fan du film “Jurassic Park” de 1993, rappelez-vous quand la pré-ado Lex comprend comment redémarrer le système informatique, vous pouvez voir l’affichage Unix à l’écran pendant qu’elle réactive un à un les différents composants. Les utilisateurs appellent cela un effet “bac à sable”. Si un incendie se déclare dans un bâtiment situé à l’intérieur d’un bac à sable, les autres bâtiments sont en théorie en sécurité chacun dans leur bac à sable.

Les malware visent le plus grand dénominateur commun

Les pirates et les cybercriminels ne perdent pas de temps sur les investissements qui ne fourniront pas une plus-value suffisante. Étant donné que le monde est en grande partie constitué de PC et autres ordinateurs basés sur Windows, un nombre très important de malware sont conçus pour PC. Mais le fait que les malware PC sont “plus populaires” ne signifie pas pour autant que vous ne devriez pas utiliser un antivirus et une protection malware extra pour votre Mac, car il existe de nombreuses opportunités pour les virus et chevaux de Troie sur Mac. En fait, certains argumentent que les malware conçus pour les Mac sont les plus sophistiqués, car la majorité des clients Mac sont des entreprises qui ont généralement plus d’ordinateurs dans leur réseau, et donc offrent plus de chances de piquer des identifiants et autres données de valeur.

La défense interne de MacOS contre les malware

Contrairement à Windows, MacOS a un système de sécurité intégré qu’il n’est pas possible de désactiver. Il s’appelle XProtect et il est spécifiquement conçu pour garder les malware à l’écart de votre Mac. Xprotect contient les signatures de base des apps Mac connues comme malicieuses. La première fois que vous ouvrez une app, le système la confronte aux signatures XProtect connues. Si l’app correspond à une des signatures déjà connues, le système lui bloque l’entrée à votre système. Il vous donne aussi la possibilité de signaler un malware à Apple pour permettre de protéger les autres utilisateurs.

Il existe deux inconvénients à XProtect. Premièrement, il ne détecte que les malware, alors que des choses comme les pubiciels ou les programmes potentiellement indésirables (PUPs) ne sont pas vérifiées. Ces deux catégories sont des problèmes fréquents pour les Macs. Deuxièmement, il ne peut identifier que les malware préalablement connus d’Apple. Si c’est la première fois qu’un malware en particulier est rencontré, il est tout à fait possible que XProtect ne le reconnaisse pas.

Défense externe contre les malware

Il est évident qu’il y a des failles dans XProtect, ce qui signifie que les utilisateurs de MacOS ont besoin de plus que ce niveau basique de protection. Afin de maximiser la protection de votre Mac, vous devriez vous tourner vers l’extérieur pour trouver une protection antivirus et antimalware extra. Il existe des solutions antivirus gratuites ou payantes pour les machines MacOS. Si vous n’êtes pas certain(e) qu’un antivirus est bien celui qu’il vous faut, testez-en quelques-uns qui ont une période d’essai gratuit avant de vous engager financièrement. De cette façon vous pourrez évaluer les forces et faiblesses de chaque logiciel et voir comment il correspond à votre façon d’utiliser votre appareil MacOS.

Ne ratez plus les news tech importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi et jeudi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici