Samsung a connu comme la grande majorité des marques fabriquant des smartphones, un court passage à vide durant lequel les ventes de ses produits se sont effondrées. Entre fin 2016 et 2018 en effet le sud-coréen peinait à convaincre et surtout à écouler ses smartphones, principalement en raison de la hausse de leurs prix + une absence quasi totale d’innovation franche. Cette mauvaise passe serait derrière Samsung qui aurait réussi à redresser la barre grâce à la famille des S10 qui bat des records de vente.

Samsung renoue avec le succès et c’est une bonne chose

Il semblerait que le petit coup de pouce donné par l’administration américaine en faisant de Huawei une firme marginalisée et interdite de commercer sur le sol américain ait également été bénéfique pour le rival historique de la marque à la Pomme, en l’occurrence Samsung.

Les consommateurs n’ayant plus la possibilité de se tourner vers les P30 ou P30 Pro en raison des blocages en tous genres limitant les possibilités d’usage au quotidien des smartphones du chinois, Samsung a repris des couleurs. C’est du moins les conclusions du cabinet d’analyse Counterpoint Research, dont les données font état d’un réel regain des ventes de terminaux Samsung.


Le S10 – Crédits photo : YouTube

Au total, entre leur sortie et la fin du mois de mai 2019 il se serait vendu pas moins de 16 millions de terminaux de la famille des S10. Soit les S10e, S10 et S10+. C’est une hausse de 12 % par rapport à la même période et comparativement au modèle S9/S9+ lancé en 2018.

Et c’est le haut de gamme qui l’emporte

Alors qu’on aurait pu s’attendre à ce que ce soit le modèle S10e qui ait été le plus écoulé du fait de son prix relativement plus abordable que ceux des S10 et S10+, Counterpoint Research souligne que c’est bien le modèle le plus puissant et donc le plus onéreux qui remporte la palme des ventes.

Le S10+ représente en effet 42% des ventes. Contre 22,4 % pour le S10e. Le S10 quant à lui caracole à la seconde place avec 32% des ventes totales, soit 5,1 millions d’unités.