C’est un coup de tonnerre qui vient de frapper Microsoft. Alors que la firme de Redmond est supposée dévoiler au décours d’une conférence hardaware les nouveaux produits de sa vaste gamme Surface le 2 octobre prochain, le leaker Evan Blass aka Evleaks vient de diffuser en avant première des rendus photo officiels desdits produits. De plus, ce dernier largue d’inombrables détails techniques qui ringardisent le concept de nouveauté.

Quatre produits attendus lors de la conférence Microsoft

Comme on le pressentait, quatre nouveaux appareils devraient être dévoilés par Microsoft demain 2 octobre. Parmi eux notamment un ordinateur portable, le Surface Laptop, qui gagne une troisième version, le Surface Pro qui passe la 7e vitesse, mais également un Surface Pro équipé d’un processeur ARM. Cependant la plus intrigante des nouveautés attendues est un appareil doté de deux écrans.

Concernant le Surface Laptop, on ne change pas l’équipe qui gagne. Du coup les deux grosses évolutions attendues sur ce laptop sont d’une part l’adjonction d’un connecteur USB Type-C et le lancement d’un modèle inédit doté d’un écran de 15 pouces. Pour rappel, seul le modèle 13 pouces existait jusqu’à lors. Il se murmure également que l’appareil devrait jouir d’une autonomie améliorée.

En ce qui concerne le Surface Pro 7. On notera tout simplement un saut de génération avec au menu : meilleur processeur, meilleure autonomie et surtout meilleure dalle tactile. Le troisième appareil est très attendu, puisqu’il ouvre le chemin à un Surface Pro équipé d’un processeur ARM. Et donc techniquement plus abordable qu’un Pro 6 ou 7.

La dernière nouveauté matérielle n’est autre qu’un intrigant appareil doté de deux écrans. Microsoft ne lâche rien à son sujet. La surprise sera donc totale durant la présentation demain en fin de soirée.

Des nouveautés logicielles aussi au programme

Depuis des mois, Microsoft prépare activement le lancement d’un nouveau système d’exploitation. Baptisé CoreOS en interne, ce dernier ne devrait selon toute vraisemblance, pas prendre la place de Windows 10.

Il s’agit en fait d’un nouveau noyau logiciel polymorphe qui permettra d’adapter plus efficacement et sans grande peine Windows à tous types d’appareils. C’est donc une sorte d’HarmonyOS à la sauce de Redmon.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here