PARTAGER

Un film datant de 1947 avait prédit nos vies en 2015, 70 ans avant !

70 ans en arrière, lorsque les télévisions commençaient à envahir progressivement les foyers, un court métrage imaginait déjà la façon dont les écrans allaient se retrouver au centre de nos vies. Le décrit même avec une incroyable justesse les technologies de 2015. L’écrivain français René Barjavel était connu pour ses romans d’anticipation et c’est l’un d’eux qui a inspiré ce court métrage troublant. Il y a quelques années déjà, l’INA mettait en ligne ce micro film qui refait surface aujourd’hui depuis que le site Green Room Session l’a sorti des archives.

Le court-métrage, intitulé Télévision, œil de demain, et réalisé par JK Raymond Millet, imagine en 1947 les utilisations et applications de la télévision dans le futur dans différents domaines. Annonçant ainsi l’omniprésence des écrans, l’internet nomade, la prédominance de la forme sur le fond et les images en trois dimensions. L’anticipation du film est décrite par un commentaire caustique et une profusion d’images assez loufoques.

Les images du film nous montrent des gens qui ont les yeux rivés sur leurs écrans de télé portatifs. Tout cela ressemble étrangement au monde d’aujourd’hui, à notre monde actuel, où l’on ne regarde plus vraiment devant nous et où les smartphones et écrans tactiles ont envahi notre quotidien. Les portables et tablettes ont bien l’air de sortir d’un ancien temps mais les comportements sont bien les nôtres, pas d’erreur possible.

“(…)Puis on fera des postes de poches, grands comme une lampe électrique. Plus besoin d’acheter un journal, on se branchera sur l’émission d’information, ou sur l’éditorial politique, ou sur la chronique de mode, ou sur le compte-rendu sportif, voire même sur un problème de mots croisés”, commente la voix off…

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz