Privés de vie privée ?

Alors que le projet de loi sur le renseignement vient tout juste d’être approuvé par le Sénat, l’équipe de la pastille de France 4, DataGueule, a publié une vidéo expliquant les implications de la loi.

La loi prévoit l’installation de boîtes noires chez les FAI (fournisseurs d’accès à Internet) dans le but d’analyser l’ensemble du trafic afin de détecter de manière automatique des comportements anormaux et suspects. Dans les faits, cela implique que les services de renseignement recueilleront alors l’expéditeur ou le destinataire d’un message, l’adresse IP d’un site, la durée de la conversation ou de la connexion, etc. Bref, l’ensemble des informations de votre activité sur Internet.

“Depuis la naissance des technologies modernes de communication, la surveillance de ce qui passe dans les tuyaux a toujours butté sur la question de la protection de la vie privée des individus. Un équilibre fragile que logiquement seule la loi doit préserver en définissant clairement qui peut faire quoi, comment et pourquoi. Car une fois que le sentiment de surveillance s’installe, la liberté de chacun s’efface”, peut-on lire dans la description de la vidéo.

Le 5 juin dernier, Edward Snowden, le lanceur d’alerte américain réfugié en Russie qui révélé l’étendue du programme de surveillance massive de la NSA, a confié à Amnesty International une tribune qui a été publiée sur Libération. Petit extrait : “En dehors des Etats-Unis, les chefs des services secrets en Australie, au Canada et en France ont exploité des tragédies récentes afin d’essayer d’obtenir de nouveaux pouvoirs intrusifs, malgré des preuves éclatantes que ceux-ci n’auraient pas permis d’empêcher ces attaques.”

Ne ratez plus les news tech importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici