PARTAGER

Retrouvez dans cette chronique un condensé des nouveautés et surprises qui marqueront ce mois

Magic Mike XXL (sortie le 03/07)


Pas de surprise si vous décidez de voir la suite des aventures dansantes et dénudées de Magic Mike, le réalisateur vous donnera exactement ce que vous êtes venus voir : de la danse, du strip et des beaux mecs, voilà le subtil cocktail initié par Steven Soderbergh, uniquement crédité comme producteur cette fois-ci. Le film est ultra prévisible, l’intrigue principale comme la love story, mais dans un sens l’important n’est pas là pour vous mesdames : Channing Tatum passe la moitié du film nu, voilà un argument convaincant.

Rectify (première le 09/07 sur Sundance Channel)


Le personnage principal de cette série, Daniel Holden, est condamné à mort à seulement 18 ans pour viol suivi de meurtre. Après 19 longues années à espérer l’exécution, Daniel sort, finalement innocenté par de nouvelles preuves. Il rentre alors chez lui, heureux de pouvoir entamer une nouvelle vie auprès de ceux qui l’aiment, mais certains ne croient pas en son innocence. La série est vraiment palpitante et bien construite, tandis que le personnage de Daniel Holden est interprété magnifiquement bien par Aden Young. Une belle série à découvrir.

Ant-Man (sortie le 14/07)


Si les défilés militaires et les grandes parades nationales ne vous passionnent pas et s’il fait toujours aussi chaud, voilà peut-être une solution pour vous rendre ce 14 juillet plus agréable. Marvel revient avec un « nouveau » super-héros, le dénommé Ant-Man, monsieur fourmi pour les anglophobes. Le film est attendu avec une envie non feinte de la part des fans, certaines personnes proches du film allant jusqu’à parler d’un équivalent à l’Iron Man de Jon Favreau. Ant-Man n’est pas le héros le plus renommé de la galaxie Marvel, mais il pourrait bien créer la surprise en juillet.

Ghostface & Adrian Younge (album Twelve Reasons To Die II prévu le 10/07)


Nouvel album concept pour Ghostface Killah, et comme on ne change pas une équipe qui gagne, l’ex membre du Wu Tang dégaine une histoire de mafioso sur fond d’années 1970. Décrit comme cinématique, l’album sera à coup sûr marqué de samples puissants et promet de nous plonger dans une ambiance relativement pesante. À New York, au milieu des 1970s, la famille DeLucas gère la ville, avant de faire face à un nouveau groupe mafieux personnifié par Raekwon alias Lester Kane. Un second single à été dévoilé il y a peu de temps, je vous laisse écouter la galette.