Ce nouveau bloqueur de publicité met tout le monde d’accord

Un nouvel ad blocker est proposé depuis le 22 septembre. Sa particularité ? Il s’assure que tout le monde puisse consommer du contenu sur Internet tout en restant éthique et moral.

L’extension Chrome Ethical Ad Blocker développée par l’artiste Darius Kazemi, bloquera toute page Web qui contient des publicités, la remplaçant par une page de texte brut indiquant aux utilisateurs de consulter une liste de sites générant du contenu automatiquement et des sites d’organisations à but non lucratif qui offrent du contenu gratuitement. Dans le débat controversé autour du blocage des publicités, cet outil bloque ainsi le site en entier. Pour quelle raison ? C’est une question d’éthique.

Ethical Ad Blocker

“L’énigme à résoudre: les utilisateurs ne veulent pas voir des annonces, mais les fournisseurs de contenu ne peuvent pas donner du contenu gratuitement,” écrit Kazemi sur la description de l’extension. “La solution est simple: si un site Web contient des pubs, l’utilisateur ne devrait tout simplement pas être en mesure de les voir. De cette façon, l’utilisateur n’expérimente pas les publicités, mais ils n’exploitent pas non plus du contenu gratuit. Tout le monde y gagne!”

Le développeur en dit davantage sur son site: “Les publicités sont terribles. Elles vident les batteries des téléphones, ralentissent l’expérience de navigation. Elles sont esthétiquement gênantes,” écrit-il. D’un autre côté, “les publicités sont aussi le seul moyen vraiment viable de générer des revenus. Les modèles d’abonnement et autres solutions de rechange ont jusqu’ici échoué pour la plupart. Cela fonctionne seulement sur les sites des grands journaux”. Avant d’ajouter:

Lorsque les utilisateurs bloquent les publicités, ils nuisent aux publications qui fournissent les contenus que les utilisateurs veulent en leur refusant leurs sources de revenus. C’est comme s’ils volaient le contenu.

Essayez l’extension Ethical Ad Blocker, et vous verrez que votre utilisation d’Internet va radicalement changer. On ne sait pas si l’extension détecte effectivement la publicité et bloque la page, ou si elle fonctionne uniquement avec la liste blanche des sites que Darius Kazemi a créé, avec tout le reste bloqué.

Le débat s’intensifie

Le débat qui oppose les éditeurs et les internautes s’est intensifié récemment alors que les utilisateurs d’ad blocker sont de plus en plus nombreux. En effet, Apple vient d’ouvrir la porte aux bloqueurs de publicité, dont la dernière mise à jour de son système d’exploitation iOS 9 offre la possibilité d’activer des applications tierces bloquant la publicité sur les sites Internet visités via le navigateur Safari (lequel est proposé par défaut dans les terminaux Apple).

Vendredi 18 septembre, l’application Peace, le bloqueur de publicité le plus vendu sur iOS, était retirée par son créateur Marco Arment (également fondateur de Tumblr), qui indiquait “un cas de conscience”. Il a expliqué ne pas vouloir “s’engager dans une guerre”. Selon lui, une lutte efficace contre les excès des annonces sur Internet nécessitait “une approche plus nuancée et complexe que celle d’une simple application iOS”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here