La greffe d’un pénis bionique, une grande première

C’est un peu une révolution dans le monde de la chirurgie. On ne parle pas de cœur, de tête, de poumon mais bien d’un pénis. Une chirurgie réparatrice pour installer un pénis bionique sur Mohammed Abad qui a perdu le sien à l’âge de 6 ans. Un acte médical long, pénible qui aura sollicité une centaine d’interventions. Mais le résultat est là !

Avant cela, les chirurgiens ont dû prélever de la peau sur son avant bras pour fabriquer un pénis. Une pompe manuelle a également été glissée au niveau des testicules pour permettre à Mohammed d’avoir une érection comme tous les hommes. L’action se passe en quelques secondes seulement. Il dispose aujourd’hui d’un pénis de 20 centimètres. Un miracle médical réussit par des chirurgiens de l’University College de Londres.


Mohammed Abad vivait sans pénis depuis ses 6 ans

L’homme a perdu son pénis à l’âge de 6 ans dans un accident de voiture. Toute sa vie, il a dû faire face à cet handicap, restant vierge jusqu’à présent. Aujourd’hui agent de sécurité à Édimbourg en Ecosse, il souhaite désormais fonder une famille avec une nouvelle femme après avoir divorcé récemment.

37 ans d’attente pour enfin se sentir de nouveau en pleine possession de ses moyens. Enfin presque. Mais c’est déjà ça ! Une preuve de plus que la médecine peut nous réserver des surprises en réparant bras, mains, visages et maintenant pénis.