Après le Sri Lanka, le Projet Loon veut offrir internet à l’Indonésie dans le cadre de son projet de connecter le monde entier grâce à des ballons stratosphériques

Le Projet Loon d’Alphabet (ex-Google) a pris une certaine ampleur ces derniers temps. D’abord par l’annonce de celui qui dirige le projet, Mike Cassidy, d’entourer la planète de leurs ballons stratosphériques d’ici 2016, et ensuite par la signature d’un accord visant à connecter l’Indonésie à internet. Loon est un projet expérimental qui vise à apporter un accès Internet gratuit aux personnes dans les zones rurales éloignées, comme au Sri Lanka, en utilisant des ballons géants flottants dans la stratosphère. Si tout se passe comme prévu, les ballons doivent fournir l’équivalent d’une connexion mobile 4G au pays. Cela serait une amélioration significative, puisque l’Indonésie possède l’une des vitesses les plus lentes pour Internet en Asie du Sud-Est, comme le rappelle le Wall Street Journal.

Google a affirmé qu’il travaillera avec les trois plus grands opérateurs de réseaux mobiles en Indonésie (Indosat, Telkomsel, et XL Axiata) pour tester le projet et entretenir l’efficacité des ballons. Google doit remplacer les ballons d’hélium environ une fois tous les 100 jours. Mike Cassidy indiquait qu’un ballon pouvait servir jusqu’à 187 jours.

projet loon, ballon stratosphere

Crédit photo: Blog Google

Donner accès à internet à un tiers de la population en Indonésie

Avec 250 millions d’habitants, l’Indonésie possède la quatrième plus importante population dans le monde, mais seulement environ un tiers de la population est connecté à Internet. La géographie particulière du pays avec des milliers de petites îles très denses avec de la jungle et des montagnes rend la construction de structures traditionnelles pour Internet (comme des tours de téléphonie mobile et des lignes câblées) assez difficile. Envoyer des ballons dans la stratosphère pour avoir internet est paradoxalement beaucoup plus facile.

Les ballons sont positionnés à près de 20 kilomètres dans le ciel, à la frontière de l’espace. Les avions de lignes volent environ à une altitude deux fois mois élevée. Chaque ballon peut couvrir 40 km de diamètre au sol, où les gens peuvent se connecter directement au réseau de chaque ballon.

Crédit photo principale: Project Loon via Google+

Ne ratez plus les news tech importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici