Une nouvelle bande-annonce dévoilée pour Les Huit Salopards (ou The Hateful Eight), le prochain Tarantino

Le voilà le frisson cinématographique de cette fin d’année 2015, impossible de passer à côté tant l’engouement prend de l’ampleur au fil des trailers et des infos soigneusement orchestrées. Il s’agit bien sûr du prochain Tarantino, Les Huit Salopards (The Hateful Eight). Et c’est bien ce film qui agite critiques et fans en cette fin d’année, alors remballez les Star Wars et autres Hunger Games car les premières bandes-annonces laissent entrevoir du pur Tarantino, un western spaghetti plutôt déjanté, une constante pour le réalisateur, avec explosions et revolver en pagaille et des dialogues piquants: qui savait que Tarantino était punchliner ?

Aujourd’hui, un nouveau trailer a été dévoilé, l’occasion pour Toolito de faire un point sur toutes les informations disponibles sur ce film.

Un parfum de Grand Tarantino

A priori tous les ingrédients sont réunis pour faire de ce nouveau film, une remarquable suite à l’œuvre de Quentin Tarantino: un western spaghetti de plus de trois heures comme le réalisateur les adore; un huis clos regroupant une galerie de personnages aux secrets bien enfouis; une pléiade d’acteurs talentueux, dont certains sont restés fidèles au réalisateur depuis longtemps maintenant, comme Tim Roth (Pulp Fiction, Reservoir Dogs), Michael Madsen (Kill Bill), Kurt Russel, Jennifer Jason Leigh et l’inévitable Samuel L. Jackson. Et dernier ingrédient, et pas des moindres, une musique signée le maître incontesté de la bande originale de western, le grand, l’unique Ennio Morricone.

Quand Reservoir Dogs rencontre Django

Le scénario est lui aussi en parti connu, une bande de joyeux drilles armés jusqu’aux dents se retrouvent contraints de se réfugier dans un chalet du Wyoming pour éviter une tempête de neige. La conversation aidant, facile d’imaginer ces personnages faire plus ample connaissance, puis, une fois la nuit tombée, le style Tarantino reprendra le dessus, les secrets seront douloureusement déterrés des lieux les plus sombres et il est certain que le sang coulera à flot. Ainsi on retrouvera des chasseurs de prime, des chassés, un shérif, un confédéré, un mexicain et un “Petit Homme”, autant de contrastes et de différences devraient faire parler la poudre.

Le film est attendu pour le 6 janvier dans les salles de cinéma, et ces nouvelles images sont l’occasion de se rappeler qu’un nouveau Tarantino, ça se mérite et ça se respecte. D’ailleurs, on ne dira jamais qu’on va voir Les Huit Salopards, on dira qu’on va voir le dernier Tarantino, preuve s’il en fallait du talent et de l’aura de l’homme. En plein démêlés judiciaires avec la charmante et délicate police d’outre-Atlantique, le réalisateur aura tout simplement voulu recentrer l’attention sur le plus important, le cinéma.

Ne ratez plus les news tech importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici